Après une défaite face à Gravelines et un nul à Marck, il ne manquait plus qu’une victoire au CMSO pour compléter ce début d’année.
Les osseliens se devaient de réaliser un résultat positif afin de ne pas stagner dangereusement dans la zone de relégation. Les calaisiens quant à eux étaient toujours bien installés dans le trio le tête malgré une défaite chez la lanterne rouge (Eu FC) la semaine dernière.
Pour cette rencontre l’entraîneur du CMSO, Abdel Zamrat, était toujours privé de Sébastien Delesques. En revanche, il pouvait compter sur sa nouvelle recrue défensive, Adnane Sahrane et sur le retour de Jonathan Lequang.

LE CMSO A DE NOUVEAU CALÉ

Oissel laisse passer sa chance
Pas de round d’observation ce samedi au stade Marcel Billard. En effet, les p’tits bleus prenaient leur adversaire à la gorge dès l’entame du match. A la suite d’une sortie hasardeuse de Romain Desjouis, le portier calaisien, Florian Coquio récupérait la sphère aux 16 mètres mais voyait sa tentative passer au ras du poteau (4e). Dans la minute suivante, le gardien visiteur captait difficilement en deux temps une tentative de Samuel Ojong. L’attaquant osselien, bien en jambe, allait connaitre le même manque de réalisme un peu plus tard. A la réception d’un beau centre de Jonathan Lequang, sa frappe atterrissait une nouvelle fois dans les bras du gardien visiteur.
Le tir en pivot aux abords de la surface de Georges N’Goumé ne connaissait pas plus de succès. Peu de temps avant la pause, le capitaine du CMSO s’illustrait de nouveau, mais son but était logiquement refusé pour une position de hors-jeu.
Et Calais dans tout ça ? Eh bien pas grand-chose. Les visiteurs éprouvaient les pires difficultés à se montrer dangereux, en attestent les centres qui ne trouvaient pas preneur ou encore la frappe d’Ousmane Cissé, à l’angle de la surface, qui passait largement au-dessus. La seule action digne de ce nom était à mettre à l’actif de Sidy Keita. Sur un corner dans le temps additionnel de la première période, le milieu de terrain prenait le meilleur sur la défense bleue. Heureusement, sa tête prenait la direction des gants de Mathieu Lacaille qui claquait le ballon sur sa ligne.

Un contre rondement mené
La seconde période débutait sur un tout autre rythme que la première et les occasions se faisaient rares. Il fallait un contre éclair des calaisiens pour débloquer les compteurs. Les visiteurs récupéraient le cuir à la suite d’un centre raté de Thierry Emmanuel. O. Seydi déboulait sur l’aile droite laissant ses adversaires sur place. Son centre parfait au second poteau trouvait Alexandre Danset, libre de tout marquage. Le buteur du CRUFC ne ratait pas l’occasion d’ouvrir le score de la tête (57e). (0-1).

F. Coquio et S.Ojong frustrés après le but calaisien

Entre vitesse et précipitation
Une fois mené au score, le CMSO perdait comme souvent de sa sérénité. Les osseliens confondaient vitesse et précipitation et les erreurs techniques étaient légion. Certes, les tentatives de Pierrick Lebourg (75e), S. Ojong (82ee), T. Emmanuel (91e) et G. N’Goumé (92e) auraient pu connaître meilleurs sorts, mais faute de patience et de lucidité, les p’tits bleus s’inclinaient une fois de plus à domicile. Le froid réalisme des nordistes venaient donc à bout d’osseliens méritants mais en panne d’efficacité…

Une 1ère en Picardie ?

Le CMSO est toujours à la recherche de sa première victoire en 2012. Interviendra-t-elle le week-end prochain à Beauvais ? Peut-être, surtout que les p’tits bleus semblent plus à l’aise loin de leurs bases. Réponse dimanche 05 février à 15h

. . . .

A Oissel, Calais bat le CMSO : 1-0 (0-0).
But pour Calais : A. Danset (57e)
Avertissements pour Calais : Seydi (2e), Blerard (56e) et N’Goma (84e)

. . . .

Retrouvez tous les résultats de cette 14e journée de Championnat CFA2 ici

Rédacteur : Romain
Photo © J.Lanier


A LIRE AUSSI

L’interview d’Abdel Zamrat