Non. Le miracle n’a pas eu lieu en Picardie… Les amiénois, bien installés sur la 2e place du podium, n’ont pas failli face à la formation d’Abdel Zamrat. A l’inverse, les osseliens, qui sortaient d’un match nul encourageant à Beauvais, ont vite retrouvé leurs démons laissés en 2011 sans réussir à inverser la tendance.

LA LOGIQUE RESPECTEE

Quand l’envie ne suffit plus

Dès le coup d’envoi, le CMSO tentait de prendre le match à son compte et multipliait les occasions sur le but adverse. Romain Devassy sur coup de pied arrêté (25e), ou encore Florian Coquio (29e), manquèrent leur chance d’ouvrir la marque. Les combinaisons répétées de l’attaquant avec Zakaria Gueye, qui jouait là son premier match depuis son intégration au groupe, ne parvenaient pas à tromper le portier picard.

Face à un solide bloc amiénois conscient de ses forces, les osseliens ne trouvaient pas l’inspiration nécessaire pour se créer l’ouverture et le geste décisif, celui qui fait basculer les rencontres… Difficile de chasser les doutes quand ils s’étalent sur un demi-championnat.

A l’arrière, la charnière Delesques/Sarhane tenait bon la défense bleue jusqu’à la pause et permettaient aux osseliens de conserver une possibilité de « faire quelque chose » en seconde période. Ramener le nul serait déjà une performance.

Amiens attendait son (quart d’) heure

C’est le choc des états et des sentiments : entre une formation volontaire mais qui peine à renaître, obligée de forcer son jeu, et une formation bien en place, dans la course au titre, qui s’attèle sereinement à la gestion de ses matchs.

Ainsi, les hommes de l’Amiens SC2 produisaient leur effort dans le dernier quart d’heure. D’abord sur un corner : la frappe repoussée en premier lieu, retombait dans les pieds d’un amiénois qui centrait sur la tête d’un coéquipier, ne laissant aucune chance à Mathieu Lacaille : 1-0. Ensuite sur un contre, essayant de refaire leur retard, les osseliens laissaient les espaces aux amiénois qui aggravaient le score : 2-0.

Cruelle fin de match pour les p’tits bleus.

L’Entente SSG à la sauce Chamblisienne ?

La tâche se complique donc pour le CMSO qui se condamne désormais à l’exploit sur chaque match. D’autant plus que le prochain adversaire, l’Entente Sannois-St-Gratien (4e, 41 pts), a de sérieux arguments.

Mais pour l’équipe du CMSO, l’objectif reste le même : Gagner ! Il y a peu à parier pour que les entraîneurs du CMSO ne succombent à la fatalité. Le renouveau passera par le jeu, et s’il pouvait se produire dès ce week-end, tous les espoirs de sortie de zone rouge seraient permis.

Plus que jamais, les p’tis bleus ont besoin de leurs supporters ! Alors, tou(te)s au stade ce samedi 10 mars 2012, à 15h, pour un match décisif.

. . . .

A Amiens, l’Amiens SC2 bat le CMS Oissel Football : 2-0 (0-0)

. . . .

Retrouvez tous les résultats de cette 18e journée de Championnat CFA2 ici

Rédacteur : Jéro
Photo d’archive © cmsotfoot.fr