« On méritait mieux » – www.paris-normandie.fr

Abdel Zamrat ne s’y trompe pas. Son équipe a subi une défaite sévère face à la réserve d’Amiens. Une défaite d’autant plus frustrante que Oissel a fourni « un très bon jeu pendant 70 minutes. On méritait mieux », comme le souligne l’entraîneur haut-normand.

En première période, Oissel se procure les principales occasions. Par Devassy sur coup franc (20e) et Coquio (28e, 45e). Mais cette domination est trompeuse. Amiens se montre serein en défense. Abdel Zamrat regrette ainsi le peu « d’occasions franches » de son équipe. « On doit plier le match sur nos temps forts », poursuit-il.

La deuxième période est plus brouillonne de part et d’autre. Le jeu se passe essentiellement en milieu de terrain. Progressivement, les Amiénois font tomber la rencontre dans un faux rythme. Les Osseliens se dispersent et leur jeu devient moins efficace. « Il nous a manqué du collectif », insiste leur entraîneur. La fraîcheur apportée par les changements permet à Amiens de prendre le jeu à son compte. Sur corner, Raynier ouvre le score de la tête (78e). Le coup est rude pour Oissel qui encaisse dans la foulée un second but sur une contre-attaque de Bazile (81e). « J’en veux pas mal à mes attaquants, conclut Abdel Zamrat. La dernière passe a été mauvaise. Du coup, nous n’avons jamais été bons dans les 30 derniers mètres. Pourtant l’envie était là et sur l’ensemble du match, au minimum, on doit revenir avec un match nul. » Une défaite qui ne fait bien sûr pas les affaires de Oissel qui reste englué en bas de tableau. Mais les joueurs pourront malgré tout s’appuyer sur le bon jeu produit durant ce match pour les rencontres à venir.

A Amiens, Amiens (B)

bat Oissel 2 A 0 (0-0)

Arbitre : M. Warembourg.

Buts pour Amiens (B) : Raynier (78e), Bazile (81e).
Avertissements à Amiens : Niane (25e), Bourbier (90e+1).
AMIENS (B) : Cieslinsky – Jean Baptiste, Enza Yamissi, Pierre Charles, Bourbier, Niane puis El Hasïam (64e), Puyo, M’Changama puis Moison (64e), Raynier, Bazile, Aboue puis Segarel (73e).
OISSEL : Lacaille – Mauger, Delesques, Sarhane, Lederne, Leboure, Devassy puis Ba (67e), Gueye, Coquio, Lequang puis Tilouta (85e), N Goume.