« Qui aura mieux récupéré ? » – www.paris-normandie.fr

FOOTBALL. CFA 2 Le FC Dieppe et le CMS Oissel se retrouvent ce soir au stade des Vertus pour un derby qui s’annonce animé.

Evidemment qu’ils se serreront la main avant la rencontre. Néanmoins, Jacky Colinet n’hésitera pas à se servir du contexte pour galvaniser ses joueurs. « Mercredi, l’article sera affiché dans le vestiaire », annonçait dès samedi soir le coach maritime.
Flash-back. A l’issue du match aller scellé par un nul (1-1), le tacticien dieppois dénonçait les conditions de jeu et l’absence de ramasseurs de balle autour de la piste d’athlétisme du stade Marcel-Billard. « Il va falloir imposer à Oissel de respecter le niveau CFA 2, lançait-il. Ici, sur un match de 90 minutes, vous n’en jouez que 60. » Ce à quoi, Abdel Zamrat rétorquait, toujours dans nos colonnes : « Monsieur Colinet regrette de n’avoir joué que 60 minutes, je lui réponds heureusement pour son équipe qui a terminé le match très éprouvée physiquement. » Ambiance. Depuis de l’eau a coulé sous les ponts, Dieppe tente de se placer en embuscade dans le premier tiers du classement tandis que Oissel cherche à ne pas s’installer durablement parmi les relégables.
« C’était juste un ressenti, reprend aujourd’hui Jacky Colinet. Maintenant Abdel Zamrat m’a rendu service, j’ai retenu ce qu’il a dit. On s’est préparé. » Il est donc plus opportun de bonifier le contexte que de remettre de l’huile sur le feu. Abdel Zamrat est dans la ligne droite. « Il n’y a pas de conflit entre nous. J’ai d’ailleurs apprécié qu’il annonce souhaiter notre victoire contre Rouen dimanche. »

Le même groupe osselien
Pour revenir au terrain, la capacité de récupération sera essentielle pour les deux formations amenées à se retrouver ce soir après avoir déjà joué ce week-end. Démobilisés après le nul concédé face à Rouen (1-1), les hommes de Zamrat ont séché le décrassage d’après match, privilégiant une séance de récupération lundi puis d’entraînement hier.
Quarante-huit heures c’est moins que les trois jours dont ont bénéficié les Dieppois. Un avantage que tient toutefois à relativiser Jacky Colinet. « Une journée de récupération supplémentaire peut être déterminante. Mais tout se jouera au mental. Quevilly après avoir joué durant deux heures face à l’OM battait Rouen quatre jours après. » Abdel Zamrat ne dit pas autre chose, s’inquiétant toutefois de la capacité de réaction de son groupe à l’occasion de ce second derby consécutif. « On est frustré d’avoir perdu deux points dimanche (NDLR : alors que Oissel menait à la marque après une réalisation de Mainemare à la 16e). Encore une fois sur une erreur individuelle (de Delesques) alors qu’on avait la maîtrise. J’ai beau leur répéter que cinq équipes descendront en fin de saison, ils n’arrivent pas à prendre leur responsabilité. Il est temps d’arrêter de se retourner vers le passé. Avec 16 buts inscrits on a la deuxième plus faible attaque. » Acceptant sans broncher de concéder deux points à la formation de CFA qu’est en fait Sannois, Jacky Colinet n’attend rien d’autre que la victoire ce soir. Dans cette optique, il n’hésitait pas samedi soir à sortir Damien Plisson après l’heure de jeu. « Pour qu’il lui reste de la gomme alors que je ne pourrai prendre faire jouer Antoine Buron à droite (cuisse). »
Limité par son nombre important de joueurs mutés, Abdel Zamrat n’aura guère d’autre choix que de reconduire intégralement le groupe qu’a pu observer Jacky Colinet dimanche après-midi. « On devra faire avec pour prendre les points. » Il y aura donc forcément un déçu…
CHRISTOPHE FRéBOU

« FC Dieppe : bouchées doubles » – www.paris-normandie.fr

FC DIEPPE. L’actualité des Harengs qui jouent ce mercredi à domicile. Aujourd’hui : une semaine chargée.

Rythme ligue des champions pour les Harengs dieppois qui reçoivent, ce soir à 19 h au stade des Vertus, Oissel pour le compte de la 17e journée en retard de CFA 2. Les footballeurs dieppois ont concédé le nul (0-0) samedi dernier face à Sannois/Saint-Gratien et se déplaceront samedi à Marck-en-Calaisis. Trois matchs en huit jours… L’entraîneur Jacky Colinet a adapté son planning en fonction des événements.

Match après match
« L’important, c’est la récupération. Les joueurs préfèrent disputer la rencontre que de s’entraîner. Comme cela n’arrive pas trop souvent, les trois matches successifs ne devraient pas avoir d’impact majeur sur le physique, d’autant que les deux premières rencontres se disputent à domicile, ce qui est moins ennuyeux que si nous avions dû les disputer à l’extérieur. Les conditions météorologiques sont bonnes également. »
Après la rencontre avec Sannois, les joueurs ont effectué le traditionnel décrassage. « Ils ont eu leur journée de repos lundi et ont repris l’entraînement mardi afin de mettre en place notre tactique pour affronter Oissel. Je reprends match après match, en sachant que la période actuelle du championnat va conditionner la fin de saison », explique Jacky Colinet.
Visant d’abord le maintien, le FC Dieppe peut espérer mieux en cas de bons résultats. « Nous souhaitons deux victoires sur ces trois matches. Ensuite, on sera à l’abri pour la fin de saison et alors, pourquoi pas jouer le trouble-fête. »
Jacky Colinet ne pratique pas le turn-over. « Si les joueurs se sentent bien, je n’ai pas de raison de les stopper dans leur élan. Si des changements interviennent, ce sont des choix tactiques. » Contre Sannois/Saint-Gratien, aucun joueur n’a été blessé. « Je devrais récupérer Antoine Buron, pour la rencontre du samedi 31 mars contre Marck. »

Convention à signer
A la mi-temps du match, la convention de partenariat liant la mairie de Dieppe et le club de football sera signée par le maire Sébastien Jumel et le président Jean-Luc Colin. Le match est d’ailleurs parrainé par la Mairie.

INFOS PRATIQUES

CFA 2 (17e journée en retard) : Dieppe – Oissel, ce soir à 19 h au stade des Vertus. Entrée : 6 €.

L. P.