Le CMSO se déplaçait ce mercredi au stade des Vertus pour y affronter le FC Dieppe. Les deux formations avaient chacune de bonnes raisons de vouloir enlever ce derby : les locaux pour s’approcher encore un peu plus du podium et du leader, et les osseliens afin de s’extirper de la zone de relégation.

Hors-jeu !

Une 1ère période cadenassée

Le premier acte de ce derby ne restera pas dans les annales. Les deux équipes privilégiant l’aspect défensif, il était par conséquent très difficile de trouver des espaces pour se créer des occasions. On assistait donc à un combat du milieu de terrain, avec beaucoup d’approximations de part et d’autre. Pour ne rien arranger, les p’tits bleus multipliaient les mauvais placements et se faisaient piéger de manière récurrente en position de hors-jeu. Un manque de lucidité qui avortait toute attaque…

A la 20e min., Georges N’Goumé réussissait enfin à tromper l’arrière-garde dieppoise mais son centre au ras du sol était dégagé en catastrophe par un défenseur (20e). Les locaux se distinguaient aussi à deux reprises. D’abord, par Damien Plisson dont la reprise était repoussée, au réflexe de Mathieu Lacaille (32e), ensuite par Nicolas Prévost qui se faisait reprendre au dernier moment par un retour salvateur d’Adnane Sarhane (34e). C’était tout pour ces 45 minutes biens ternes !

Les dieppois menaçants mais maladroits

La seconde période démarrait sous de bien meilleures auspices. Tout d’abord pour Dieppe, qui par son attaquant N. Prévost à la retombée d’un centre de Tony Joly, n’arrivait pas à ajuster M. Lacaille (47e). Ce même T. Joly était quelques minutes plus tard à deux doigts de débloquer les compteurs, mais sa frappe croisée venait mourir sur le montant gauche du dernier rempart osselien qui était battu ce coup-ci (61e) !

Florian Coquio y était presque

Suite à ces alertes, les Osseliens répondaient du tac-o-tac. Décalé idéalement par Samuel Ojong à l’entrée de la surface, Florian Coquio manquait la mire d’un brin de pelouse dirons-nous, au grand dam des supportrices venues donner de la voix aux Vertus (62e) ! Le CMSO avait laissé passer sa chance et allait désormais souffrir jusqu’au coup de sifflet final pour conserver les 2 points du match nul…

La dernière action digne de ce nom était à mettre à l’actif d’Anthony Loir. Bien lancé dans l’espace par D. Plisson, l’ex-osselien enchaînait d’un tir du gauche, mais cette tentative n’était pas assez appuyée pour inquiéter M.Lacaille, impérial à Dieppe ! Le CMSO tenait bon et résistait aux derniers coups de boutoir des Dieppois, tel l’ultime essai du virevoltant T. Joly (85e).

Attention : leader à l’horizon !

Après décompte des occasions et de la prestation proposée, les p’tits bleus peuvent objectivement se satisfaire de ce partage des points.
Mais pas de répit pour le CMSO qui se déplacera dès samedi (16h) chez le leader Chambly (58 pts). Cette rencontre, la troisième en six jours, ne sera pas la plus simple à négocier car les Chamblysiens n’ont connu qu’à deux reprises la défaite cette saison. Rappelons-nous juste que la première avait été infligée au stade Marcel Billard lors du match aller… Aux p’tits-bleus de rééditer cette performance !

. . . .

A Dieppe, le FC Dieppe et le CMS Oissel font match nul : 0-0.
Avertissement pour Oissel : P. Lebourg (10e)

. . . .

Retrouvez tous les résultats de cette 17e journée de Championnat CFA2 ici

Rédacteurs : Romain & Jero
Photos © J.Lanier


A LIRE AUSSI

Impressions d’après-match : interview d’A. Zamrat


Les photos du match

Rendez-vous dans la galerie ici : FC Dieppe – CMSO
Attention : il y a 4 pages de photos (74 photos).

Rappel sur l’utilisation de la galerie :

1 – Sélectionnez vos photos favorites en cliquant sur l’icône Coeur
2 – Téléchargez votre sélection finale en une seule fois (zip).