Dernier match d’une semaine créditée de deux matchs nuls (Rouen et Dieppe), le CMSO se déplaçait à Chambly avec l’espoir de faire bonne figure. Et même si les osseliens, lanterne rouge à l’aller, avaient pu créer la surprise en infligeant au déjà-Leader, sa première défaite (3-1), leurs maux étaient bien plus préoccupants ce samedi…

CHAMBLY LAVE L’AFFRONT

La demi-heure « cauchemar » du CMSO

L’attente n’aura pas été longue pour voir les chamblisiens imposer leur statut. Moins de 10 minutes. Ainsi, sur leur première occasion – un coup-franc frappé sur l’aile gauche – le ballon traversait la défense bleue avant d’être repris par Félix Mazzocco au second poteau : 1-0 (9e) ! Un réalisme à faire froid dans le dos des osseliens…

Le moins frileux était Florian Coquio, qui tentait bien une deuxième frappe (6e, 15e) mais sans réussite. Chambly allait alors enfoncer le clou. Sur une touche jouée à l’anglaise, l’arrière garde du CMSO laissait à son adversaire la possibilité d’ajuster Mathieu Lacaille, qui ne pu se saisir du ballon. Moussa Barry achevait l’action au plus près du gardien, heurté à la tête et prostré au sol : 2-0 (27e). Le but était néanmoins validé ( ! ) et on évacuait le portier osselien sur civière… Ghislain Tchiamas occuperait la cage pour le restant du match.

La confrontation était bien mal engagée pour les normands, et ce, après seulement 30 minutes. Encore « grogui », le CMSO revenait dans le match mais manquait toujours de précision : F. Coquio frappait le montant (35e) quand Pierrick Lebourg flirtait lui avec la lucarne depuis les 30 mètres (45e).

Les osseliens réduits à 10

Situation critique mais pas désespérée, direz-vous… Et bien les choses se compliquaient sérieusement dans les arrêts de jeu quand Zakaria Gueye vit le rouge (2e c.jaune) après avoir protesté sur une main évidente, sauf pour M. Gatefin qui avait visiblement le regard porté ailleurs.

Triste bilan pour cette première mi-temps, entachée une fois encore (celle de trop ?) par un arbitrage à l’aveugle. Les osseliens n’avaient certainement pas imaginé un tel scénario en rentrant dans les vestiaires.

Chambly remet les compteurs à 0

Les 45 minutes suivantes ne changeraient plus l’issue du match… Il y eu bien le sursaut d’orgueil de Sébastien Delesques qui, de la tête, réduisait la marque à 2-1 pour les siens (56e). Un petit espoir, définitivement balayé par le doublé de F. Mazzocco, qui lavait l’affront du match aller d’une splendide reprise de volée venue après le dégagement de son gardien, prolongé de la tête, et sur laquelle G.Tchiamas ne pouvait rien : 3-1 (72e). Le leader gérait sa fin du match et les « p’tits bleus » se projetaient déjà sur le chemin de croix qui les attendaient…

NOISY-LE-SEC POUR ACCROCHER LE MAINTIEN !

La folle semaine du CMSO s’achève dans la douleur, avec une lourde défaite et 5 points glanés sur 12 possibles. Même si les osseliens ont pu dans un premier temps retrouver une fragile assurance sur la défaite, ils auront cédé face au cador du groupe. Ce dernier résultat ramène le CMS Oissel dans la zone rouge en position de relégable (42 pts), juste derrière l’O. Noisy-le-Sec (44 pts), concurrent direct pour le maintien et prochain adversaire des p’tits bleus à Marcel Billard.

Ce sera peut-être le match le plus important de la saison. Malheur au perdant…
Alors, plus que jamais, les supporters/trices sont attendus nombreux pour jouer le 12e homme du match et donner de la voix dans les travées du stade Marcel Billard ! Rendez-vous samedi 07 avril, à 16 h !

. . . .

A Chambly, le FC Chambly bat le CMS Oissel : 3-1 (2-0).
Buts pour Chambly : F. Mazzocco (9e, 72e) et M. Barry (27e).
But pour Oissel : S. Delesques (56e)

. . . .

Retrouvez tous les résultats de cette 22e journée de Championnat CFA2 ici

Rédacteurs : Romain & Jero
Photo © CMSO