«Oissel soutient l’USQ» – www.paris-normandie.fr

Abdel Zamrat, l’entraîneur du CMS Oissel n’a pas pu avancer son match contre Grande-Synthe au vendredi soir contrairement au FC Dieppe. Il le regrette. « On n’a pas l’éclairage pour jouer en nocturne. » Qu’importe. « On a décalé le coup d’envoi de la rencontre à 16 h au lieu de 18 h. » Au coup de sifflet final de la 25e journée, lui et ses joueurs grimperont aussitôt dans l’un des trois minibus du club en direction du Stade de France. « C’est historique. On va vivre un moment unique de notre vie. »

Une belle amitié
Pour rien au monde, le tacticien du CMSO n’aurait manqué la finale entre l’US Quevilly et l’Olympique Lyonnais. « J’ai tissé avec Régis Brouard des liens d’amitié indéfectibles. C’est un mec vraiment bien, formidable. Il a été l’un des premiers à me féliciter lorsque nous avons gagné sur le terrain notre accession en CFA avant… d’en être privé administrativement. Pour l’anecdote, je me souviens d’une discussion que nous avions eue ensemble au mois de novembre. Je lui avais dit qu’il irait au Stade de France à la fin de la saison pour disputer la finale. Je crois qu’il avait bien rigolé, me demandant si je ne me moquais pas de lui. »
A l’entrée du stade Marcel-Billard de Oissel une banderole flotte au gré du vent sur laquelle est inscrit Oissel soutient l’US Quevilly. « On va l’emmener avec nous au Stade de France, j’espère qu’elle passera à la télé », indique encore Zamrat qui n’oublie pas pour autant sa confrontation avec les Nordistes cet après-midi. « Après notre victoire à Issy-les-Moulineaux où nous avons été le premier club à s’y être imposé cette saison, on serait bien inspiré de bonifier cette victoire par un nouveau succès à la maison. » Au match aller, Delesques et ses coéquipiers s’étaient imposés dans la banlieue de Dunkerque (0-1). Un score identique en leur faveur aujourd’hui coïnciderait avec un grand pas vers le maintien.
C. S.
CET APRES-MIDI à 16 H

Absences : Lebourg (cheville), Gueye (reprise), Ba (talon) à Oissel.

OISSEL : Lacaille – Lequang, Mignot ou Delesques, Sarhane, Mauger – Devassy, Abdelmoula – Lederne, Ngoumé, Mainemare – Ojong.
Remplaçants : Tchiamas (g), Mignot ou Delesques, Tilouta, Hammoujite.
Entraîneur : Abdel Zamrat.

«OGS : encore un effort, avant le réconfort» – www.lavoixdessports.com

Après son succès étriqué face à Noisy-le-Sec, le week-end dernier, à Deconinck (1-0), l’OGS prend la route en direction d’Oissel, aujourd’hui.

À l’instar des trois dernières journées, Grande-Synthe va devoir batailler en quête du maintien. L’affaire reste néanmoins très bien engagée pour les Nordistes : à six journées du verdict, ils ont trois victoires d’avance (9 points) sur Gravelines, en position de premier relégable.

Pascal Langlois a prévenu : Oissel, proche de la zone rouge, n’a pourtant pas le profil du perdreau de l’année. « Je suis assez étonné de voir Oissel à cette place (10e). C’est pourtant une très bonne formation. Comme Noisy-le-Sec, elle dispose de fortes individualités. Et quand on voit les difficultés que l’on a eues la semaine dernière… Nous avons certes gagné, mais c’était vraiment tiré par les cheveux. » Et de cheveux, Pascal Langlois pourrait justement s’en arracher quelques-uns à l’heure de composer son groupe. En effet, beaucoup de ses soldats ont d’ores et déjà déposé les armes avant le déplacement à Oissel. Une constante ces derniers temps. Pis. Touchés face à Noisy-le-Sec, Thomas Lason et Heredia Mayombo, l’habituel duo offensif à l’OGS, devraient aussi manquer à l’appel. Quand on se souvient que leurs sorties quasi simultanées, la semaine dernière, avaient sonné le glas des offensives Olympiennes face aux Franciliens… Bonne nouvelle néanmoins pour l’OGS, le retour de Saïd Dabach, qui a purgé sa suspension. « L’équipe de départ ne sera pas inintéressante. Mais il faudra être plus serein dans le jeu, et ne pas manquer d’humilité dans le sens où, si le maintien semble acquis, il faut néanmoins l’assurer mathématiquement. » Officieusement, l’OGS s’estime sauver. À charge dorénavant pour les Olympiens de l’officialiser rapidement.

X. D.

OISSEL (10e, 52 pts) – OGS (7e, 59 pts), cet après-midi, 16 h, stade Marcel-Billard.

– Absents : Mayombo (dos), Lason (élongation), Batomene (poignet), Kasmi (ischio), Leprince (genou), Cogalan (pied), Maklhoufi et Aït-Miloud (travail).

5OGS : Lacherez Demeulenaere, Enyeama, Lefranc, Santrain, Terrier, Souaré, Dabach (cap), Aboukassem, Boufime, Franchois. Rempl : Aboubakari, Vitse, plus trois joueurs à désigner.