«Le CMS Oissel compte sur Coquio» – www.paris-normandie.fr

Au moment de recevoir l’AS Marck aujourd’hui en fin d’après-midi et après leur défaite à Gravelines (3-0) le week-end passé, les Osseliens connaissent les données du problème. Leur maintien en CFA 2 passe impérativement par deux victoires au cours des quatre dernières journées de championnat dont deux disputées à domicile. « Notre objectif est de remporter nos deux matches à la maison », prônait Abdel Zamrat au soir du succès de son équipe face à Grande-Synthe (1-0) il y a une quinzaine de jours, « contre l’AS Marck puis contre les réservistes de l’AS Beauvais. »
Au match aller le 14 janvier, les banlieusards rouennais étaient revenus du Pas-de-Calais avec le partage des points grâce à un but de Florian Coquio (50e). Après une absence de plus d’un mois pour soigner une déchirure au mollet gauche, l’ancien attaquant de l’US Quevilly effectuera son retour dans le groupe du CMSO. « J’ai repris gentiment la course la semaine passée, explique celui dont le compteur des réalisations est resté bloqué à quatre unités, dont la dernière face à … l’AS Marck. Les statisticiens n’en retiennent que trois, attribuant le but à Diallo contre son camp lors de la deuxième journée à Noisy-le-Sec (2-2). Or, c’est bel et bien moi qui en suis l’auteur d’une frappe enroulée en pleine lucarne. Le deuxième but du match étant signé Pierrick (Lebourg) en fin de match sur penalty (88e). »
En fin d’après-midi, Coquio ne sera pas titulaire au coup d’envoi, « mais il entrera certainement en cours de match », assure Zamrat. « Il ne faut pas trop tirer sur la corde. Le championnat est loin d’être terminé et je vais avoir besoin de lui, de sa technique, de sa faculté à éliminer un dernier défenseur dans la défense adverse et de sa qualité de finisseur, au cours de nos dernières sorties. » Perturbé par des blessures à répétition par l’examen du BE1 qui lui a réclamé énormément de temps, Coquio se dit prêt à vouloir aider son club à se maintenir. « Ce n’est pas moi qui décide de la composition de l’équipe, mais je donnerai tout ce qui est en mon pouvoir pour repartir en CFA 2 la saison prochaine. »
C. S.
CET APRES-MIDI A 17 H

Absences : Lequang (élongation), Ojong (raison familiale) Hammoujite (choix de l’entraîneur) à Oissel.

Entrées : Coquio (remis de blessure) à Oissel.
OISSEL : Lacaille – Lederne, Delesques Sarhane, Emmanuel ou Mignot – Mainemare, Devassy, Mauger, Abdelmoula, Ojong, Ngoumé.
Remplaçants : Tchiamas (g), Lebourg, Mignot ou Emmanuel, Tilouta, Coquio.
Entraîneur : Abdel Zamrat.

«En déplacement à Oissel, l’AS Marck joue sa finale de championnat» – www.lavoixdessports.com

Revenu de très loin le week-end dernier en accrochant le match nul dans les dernières minutes face à Noisy-le-Sec (1-1), Marck a préservé intactes ses chances de maintien à défaut de se sortir de la zone de relégation. En déplacement à Oissel, les Maritimes se voient proposer une nouvelle chance de parvenir à leurs fins.

La fin est proche. Trois cent soixante minutes, quatre rencontres. Voilà ce qu’il reste aux hommes d’Eric Vercoutre pour accrocher le bon wagon, celui du maintien. Après trois matches sans défaite, l’ASM s’est remis à l’endroit mais son écart à domicile face à Noisy-le-Sec (1-1) l’a empêché de s’extraire d’une zone de relégation qu’elle squatte depuis trop longtemps. Fort heureusement, l’occasion lui est encore donnée, aujourd’hui, de se sortir de ce guêpier. A Oissel, Marck peut, en effet, passer devant son adversaire du jour en cas de succès grâce, notamment, à une meilleure différence de but.

Avec trois unités d’avance au classement, les locaux ne devraient, eux, à coup sûr, ne pas prendre de gros risques surtout qu’ils viennent de tomber de très haut en s’inclinant assez lourdement à Gravelines le week-end dernier (3-0), après une belle série de trois victoires consécutives. Soucieux donc de se refaire un moral et de surtout garder, au moins, le même écart avec Marck, Oissel va donc jouer sur la défensive. De bon augure pour les équipiers de Rémi Creton qui auront alors l’occasion de poser tranquillement leur football. La vigilance devra tout de même être de mise car Oissel ne manquera pas d’exploiter la moindre petite contre-attaque.

On attend donc une grosse performance des Rouge et Blanc qui n’auront ensuite plus l’occasion de battre le fer avec des concurrents directs. En effet, en recevant Amiens avant d’aller à Sannois pour terminer à domicile contre Boulogne, Marck n’aura que du lourd à affronter et donc moins d’opportunités de s’extraire de la zone dangereuse. Conscient de ce fait, les hommes d’Eric Vercoutre vont donc se rendre à Oissel avec un esprit de gagnant pour y jouer leur finale. Celle qui peut leur permettre de sortir enfin de la zone rouge pour ainsi devenir maître de leur destin. •

J. B.

Oissel (10e) – AS Marck (13e), 17 h, stade Marcel-Billard. Arbitre : M. Blanchet assisté de MM.

Pesquers et Foiret.