Retour sur la très belle victoire du CMS Oissel face à l’AS Marck (3-0). Impressions de l’entraîneur-adjoint Raynald Bertin.

Questions à…

RAYNALD BERTIN – Entraîneur-adjoint du CMS Oissel

Il était important de se relever après la défaite à Gravelines (3-0). C’est chose faite. Selon toi, qu’est ce qui a fait basculer le match ?
« Déjà, on avait tous à cœur de faire oublier notre piètre prestation à Gravelines et sur ce match de samedi je pense que notre solidité défensive a fait la différence. Même si en première mi-temps on était un peu timorés à cause de l’enjeu. En deuxième période, on a su rester solides tout en se libérant offensivement et en toute logique nous avons fait basculer ce match de notre coté. »

Il y a eu une nette différence dans la finition de vos occasions sur vos deux mi-temps. Quel a été votre discours à la pause ?
« Le message a été de dire aux joueurs de rester sérieux derrière et surtout de se libérer dans les 40 mètres adverses. Nous avions beaucoup trop de déchets techniques à la fois dans notre possession et dans notre utilisation du ballon. »

Georges N’Goumé a été « aérien » ce samedi. Son impact sur le jeu de l’équipe est une nouvelle fois déterminant…
« Oui Georges à été déterminant ce week-end, surtout en deuxième mi-temps. Il a été frustré de son match de Gravelines à l’image de l’équipe. De plus, il a été vexé d’avoir loupé son occasion en première période. Donc, il avait une grosse envie de faire oublier tout ça en deuxième mi-temps. Pour bien connaitre Georges, quand il est animé de cet esprit revenchard, il est difficile de l’arrêter. Il l’a prouvé en marquant ces deux buts. »

On voit définitivement un groupe soudé sur le terrain. L’accord entre les « jeunes pousses » (Abdelmoula, Mainemarre, Mignot…) et « les anciens » (N’Goumé, Delesques…) semble enfin prendre. Mais n’est-ce pas trop tard ?
« Il n’est est jamais trop tard. C’est vrai que cela a mis un peu plus de temps à prendre que prévu, ce qui a pesé certainement sur notre classement actuel. Mais on était partis sur une année de transition au niveau des objectifs. Si nous arrivons à nous maintenir, tout le monde aura malgré tout vécu une expérience difficile mais enrichissante et nous aurons de belles années devant nous. J’en suis sûr. »

La rencontre à Calais samedi prochain est très importante. A quel match t’attends-tu sachant que cette équipe n’a plus rien à jouer ?
« Même s’ils sont dans une spirale négative en ce moment, Calais reste Calais. Et là-bas, c’est toujours compliqué de gagner, donc je m’attends à un match difficile avec en face de nous, une équipe qui voudra mettre un terme à leurs mauvais résultats du moment. Donc, si nous voulons ramener des points, il faudra aller les chercher comme on a su le faire contre Issy les Moulineaux. »

Un mot sur la performance de l’équipe réserve, Championne de DHR (Gr. B) dimanche grâce à leur victoire 3-0 face à Romilly ?
« Je suis très heureux et je félicite Ali Arbi et son groupe pour leur saison. C’est une bonne chose pour le club de voir évoluer l’équipe B en DH (si l’équipe 1ère se maintient en CFA2). Cela prouve que le club progresse. »

Propos recueillis par Romain
Photo © J.Lanier


A VOIR AUSSI

Le résumé de la rencontre : Le CMSO se battra jusqu’au bout !