A deux journées du terme, le CMS Oissel n’était jamais aussi prêt d’arracher son maintien. Il suffisait d’un match nul face à une autre équipe en danger, l’AS Beauvais(b), pour que les hommes du duo Zamrat/Bertin puissent concevoir l’avenir en CFA2 une saison de plus…

LE CMSO ASSURE SON MAINTIEN

La rencontre débutait sous un soleil de plomb et après un rapide round d’observation, la première incursion était osselienne. Sur un service de Georges N’Goumé, Alexis Mainemare faussait compagnie à l’arrière-garde de l’ASBO et alertait Ermin Besic, vigilant (9e). Les deux formations jouaient sans retenue malgré l’enjeu, mais s’appliquaient dans la transmission pour ne pas risquer un contre assassin. Du coup, les occasions franches tardaient à se dessiner. La 15e min. pour Beauvais et Henry qui frappait largement au dessus du but et la 22e min. pour Oissel et Zakaria Gueye qui, dans la surface, manquait également le cadre.

A la demi-heure, Mr Everlo permettait aux joueurs de se désaltérer. Une pause revigorante pour G.N’Goumé, bien présent, et qui dès la reprise plaçait une tête tout prêt des poteaux beauvaisiens (32e).

Mathieu Lacaille encore décisif

L’ASBO savait réagir et il fallait toute l’assurance de Mathieu Lacaille, le gardien du CMSO, pour s’imposer coup sur coup devant sa cage (34e, 38e). Ses interventions permettaient aux p’tits bleus de rentrer aux vestiaires sur une marque vierge, qui à ce moment précis, était toujours synonyme de maintien.

Oissel tente mais ne cadre pas

L’entrée de seconde période profitait aux beauvaisiens qui s’offraient deux corners consécutifs mais sans réussite. La défense du CMSO donnait de la voix et tenait sa surface. Florian Coquio (48e), Z.Gueye (59e), et Yohann Mauger (63e) répondaient aux assauts des visiteurs mais leurs tirs sans conviction fuyaient le cadre.

Le « mur » Ermin Besic

C’est assurément ce qu’ont dû penser les flèches bleues ! D’abord Z.Gueye, qui après avoir effacé ses vis-à-vis, allumait un premier pétard face au portier de l’ASBO… qui repoussait brillamment (23e). Puis G.N’Goumé qui, parti côté droit pour poursuivre l’action, repiquait dans la surface, et ajustait une frappe pour le filet opposé… mais là encore, E.Besic était à la parade (24e).

Une fin de match au ralenti

Le match était monté d’un cran. Trop pour les organismes et l’arbitre suspendait à nouveau le jeu pour permettre aux vingt-deux acteurs de s’hydrater (75e). Mais les forces vives étaient bien entamées, voir même consommées et les entrées de Pierrick Lebourg (74e), Youcef Tilouta (85e) ou d’Abou Ba (86e) ne changeraient plus l’issue du match.

Après avoir tenté, les deux formations se réduisaient à faire tourner le ballon pendant les arrêts de jeu afin de conserver ce résultat nul, garantissant à chacune le maintien. Au coup de sifflet final (0-0), devoir accompli pour le CMS Oissel, certainement soulagé d’arriver au bout d’une saison… chaotique.

GAGNER LA COUPE ?

L’heure n’est pas encore au bilan car il restera un dernier match à jouer pour les p’tits bleus face À St-Omer qui se sait déjà relégué. Mais avant cela, le CMSO disputera sa demi-finale de Coupe de Normandie face à l’US Luneray, mercredi 30 mai à 18h30.

. . . .

A Oissel, le CMS Oissel ET L’AS Beauvais O(b) font match nul : 0-0.
Avertissements pour Oissel : …
Avertissements pour Beauvais : …

. . . .

Retrouvez tous les résultats de cette 29e journée de Championnat CFA2 ici

Rédacteurs : Audrey & Jero
Photos © J.Lanier


Les photos du match

Rendez-vous dans la galerie ici : CMSO – AS Beauvais(b)
Attention : il y a 4 pages de photos (75 photos).

Rappel sur l’utilisation de la galerie :

1 – Sélectionnez vos photos favorites en cliquant sur l’icône Coeur
2 – Téléchargez votre sélection finale en une seule fois (zip).