«Pour son dernier match en CFA2, l’USSO doit briller, ce soir, sur sa pelouse, face à Oissel» – www.lavoixdunord.fr

Il l’a dit au lendemain de la défaite face à Noisy-le-Sec, synonyme de descente en Division Honneur.
L’entrée est gratuite, ce soir, pour assister au dernier match de la saison de l’USSO.

Il le répète à la veille de recevoir Oissel pour le compte de la dernière journée de CFA2. « On doit finir sur une note positive pour les gens qui aiment le club, pour être respectueux de l’image, de l’écusson du club, insiste l’entraîneur de l’équipe fanion de l’USSO, Nicolas Guilbert. Il est hors de question de laisser filer le match, c’est une question d’honneur et de principe. Gagner, ce sera une maigre consolation, mais c’en sera une quand même. » Pascal Fériau l’a dit, l’entrée sera gratuite ce soir. Les Audomarois n’ont pas le droit à l’erreur.

« Jouer sans pression »

Et en même temps, Nicolas Guilbert veut les voir « jouer sans pression ». La saison a été âpre « pour tout le monde ». Recevoir Oissel adoucira-t-il sa fin ? Pas sûr. Sauf que c’est un symbole. « Pour moi c’est une surprise de retrouver Oissel là, confie Nicolas Guilbert. Ils ont lutté pour se maintenir, j’apprécie le coach, je le respecte, j’aime les valeurs intrasèques de l’équipe, qui produit du jeu, n’est pas dans le registre athlétique ou défensif mais a des valeurs offensives. C’est une équipe intéressante, qui a des capacités à créer du jeu. » Et ressemble à ce que l’entraîneur fonde comme espoir pour l’équipe première de l’USSO. « La structure du club de Oissel ressemble d’ailleurs à celle de Saint-Omer, assure Nicolas Guilbert. Un club avec des moyens limités, qui mise beaucoup sur la formation des jeunes. » Alors certes, il aurait aimé pouvoir jouer le maintien contre Oissel. « Mais c’est un match que j’apprécie de jouer. Je sais que je vais voir du football. » Voilà pour l’enjeu sportif. Reste l’enjeu du repêchage. Pascal Fériau n’y croit pas, Nicolas Guilbert y croit peu. Mais persiste. Si Saint-Omer est treizième, l’équipe a peut-être encore une chance de se maintenir, sur la foi d’un repêchage. « On l’entend, il va y avoir des mouvements, des rétrogadations administratives et financières. Si le treizième de la poule était repêché en juillet, on aurait trop de regrets. C’est ça l’idée. C’est le petit challenge. »

« Remonter tout de suite »

Les joueurs doivent l’avoir à l’esprit. Même si les rendez-vous avec le comité directeur, pour préparer la saison prochaine, les occupent déjà. Et même si à l’USSO, on pense aussi à l’après. « Notre souhait c’est de bâtir un effectif pour prétendre à remonter tout de suite », indique Nicolas Guilbert. Après le match de ce soir, la reprise viendra vite. 23 juillet pour l’entraînement, 25 août pour la saison. Pendant laquelle il va falloir rebondir. • J-L.D.

USSO – Oissel, ce soir à 18 heures au stade Gaston-Bonnet. Entrée gratuite.

Le groupe : Vandionnant, Huck, Dufay, Anzallo, Vandenryse, Brugniaud, Vanrooy, Perrault, Chrétien, Damman, Demolin, Mantel, Fournet, Decool, Lamourette.

La Voix Du Nord