« Saint-Ruf, le chemin est tracé » – www.francefootball.fr

En attendant la reprise de la Ligue 2, vendredi 27 juillet, la rédaction de Francefootball.fr vous propose de découvrir quelques talents appelés à se révéler cette saison. Ce dimanche, place à Nicolas Saint-Ruf, défenseur prometteur du RC Lens. (Photo rclens.fr)

La saison passée, Nicolas Saint-Ruf, 19 ans, était le pilier de la défense de l’équipe réserve du RC Lens. En 2012-2013, plus question pour l’ancien joueur de Oissel, en Seine-Maritime, de se cantonner au CFA alors que la relève sang et or est appelée à prendre les clés du camion nordiste. «On a lu partout que le Crédit Agricole voulait miser sur les jeunes. On a une carte à jouer, on va avoir des opportunités, confie le défenseur. On sait qu’on est attendu pour redorer le blason. Mais qu’on soit jeune ou pas, on sait que beaucoup de gens dépendent de nous, on doit donc donner le meilleur de nous-mêmes pour leur donner un maximum de plaisir.»

Les exemples Varane et Aurier

Après avoir fait ses grands débuts chez les pros le 18 mai dernier à Reims (1-1), Saint-Ruf devra cependant se défaire d’une rude concurrence pour s’imposer. Ce n’est d’ailleurs pas dans l’axe, son poste de prédilection, qu’il devrait avoir sa chance, mais plutôt sur le côté droit où évolue le capitaine Yohan Démont. «La concurrence avec Démont existe, mais ça fait partie du métier. Je l’accepte et je vais tout faire pour pouvoir jouer», répond Saint-Ruf avec assurance. Il faut dire que le passé récent, incarné par Serge Aurier et Raphaël Varane, parle pour la jeunesse lensoise. Autant «d’exemples à suivre» pour le numéro 28 du RCL.

Ses atouts ? «Vitesse, agressivité et relance»

«C’est un joueur d’avenir, confirme son ancien partenaire Franck Queudrue. Après, il va y avoir du monde, mais il a les qualités, c’est clair. Il est costaud, a un bon impact physique et un bon pied droit. Dans les qualités, c’est un peu comparable à Raphaël Varane, même si Raph’ était plus mature. Nico fait partie des joueurs qui peuvent s’imposer, mais il faudra déjà quelques matches pour l’évaluer.» Impatient de pouvoir montrer ses qualités, Saint-Ruf compte sur ses atouts («vitesse, agressivité et relance», de son propre aveu) pour suivre le chemin tracé par ses deux glorieux aînés, qui sont en fait … plus jeunes que lui.

Cédric Chapuis (@cedchapuis_ff)