Retour sur le succès (0-1) du CMS Oissel chez la réserve beauvaisienne. Impressions de Georges N’Goumé.

Questions à…

GEORGES N’GOUMÉ – Capitaine du CMS Oissel

Une domination mais une victoire longue à se dessiner… L’expulsion d’un beauvaisien (75e) a-t-elle pesé sur le résultat ?
« Non, je ne pense pas, même si on marque le but à 11 contre 10, on s’est procurés plus d’occasions à 11 contre 11. Donc, c’était une question de temps, je pense. »

L’intégration rapide des nouvelles recrues est-elle selon toi l’une des raisons de votre bonne entame de championnat ?
« Je crois que c’est sans doute l’une des rares saisons où les nouvelles recrues se sont aussi rapidement adaptées au groupe et où tout se passe bien. Ceci entraine forcément un bel état d’esprit ce qui peut expliquer la bonne entame de championnat ! »

Avec une cage toujours inviolée, vous semblez aussi avoir trouvé une stabilité défensive, ce qui n’était pas forcément le cas durant les matches de préparation…
« Je crois qu’il y a eu une prise de conscience par rapport à nos errances défensives après les matches de préparation. Nous avons également bien travaillé à l’entrainement. Pour le moment, ça se passe plutôt bien. On espère que ça va continuer comme ça. »

Le millésime 2012-2013 du CMSO est-il meilleur que par le passé ?
« Comme disent les Anglais : Just wait and see !. Il est peut-être un peu tôt pour l’affirmer. On en reparlera au mois de décembre. »

Et toi ? Meilleur buteur depuis 2 saisons, t’es tu fixé un objectif pour celle-ci ?
« Faire beaucoup mieux que la saison dernière ! »

Votre prochain adversaire, le Racing Levallois est mal en point avec 2 défaites en autant de rencontres. Comment allez-vous aborder ce match forcément « piège » ?
« En effet, ça risque d’être un match piège si on ne l’aborde pas comme il le faut. Il faudra donc être doublement vigilant et prendre les choses en main dès l’entame du match. Se mettre à l’abri du doute en concrétisant rapidement les occasions que l’on pourra se créer. »

Propos recueillis par Romain
Photos © J.Lanier


A LIRE AUSSI

Résumé de la rencontre : Le CMSO garde la cap