Le CMS Oissel (2e) accueillait ce samedi le Racing Levallois (14e), mal en point suite aux deux revers à domicile et qui se devait de faire mieux face à des osseliens toujours invaincus. Une rencontre tout d’abord placée sous le signe de l’émotion avec l’hommage rendue à Denise Lebret , décédée la semaine passée, fidèle supportrice du CMS Oissel et épouse d’Yvon, ancien Président du club.

Le CMSO prend la tête

Des Osseliens enfin réalistes !

Tri repetae pour Abdel Zamrat qui renouvelait sa confiance au même 11 de départ que lors des deux premières journées. Et c’est sous un soleil de plomb que le CMSO entamait le match. Les racingmen, attentistes, laissaient venir les osseliens, avec pour objectif de mieux les contrer. Bizarrerie de cette rencontre, c’était le CMSO qui débloquait les compteurs sur un contre éclair rondement mené ! Ismaël Diack – meilleur passeur côté bleu – bien servi par Mozart Surville, délivrait un nouveau centre parfait vers Florian Coquio. L’ attaquant osselien ne se faisait pas prier et ne laissait aucune chance Stéphane Lucas (11e) : 1-0.

F. Coquio retrouve le chemin des buts en s’arrachant face à S. Lucas

. . .

Rapidement, les pensionnaires de Marcel Billard allaient faire le break sur leur deuxième véritable occasion. Alexis Mainemare lançait parfaitement M. Surville dans la profondeur. La recrue estivale du CMSO, éliminait son vis-à-vis avant de frapper du gauche. Sa tentative, bien que contrée par un défenseur, finissait sa course dans les filets (23e) : 2-0. A. Zamrat pouvait être satisfait du réalisme de ses joueurs.

M. Surville ouvre son compteur face à la défense du Racing prise de vitesse

. . .

Le Racing trouvait des occasions de réduire la marque mais la défense osselienne, grâce à plusieurs sauvetages salvateurs, conservait l’avantage des 2 buts jusqu’à la pause.

Le CMSO plie mais ne rompt pas

Au coup de sifflet de M. Bodji, les racingmen se montraient plus présents que jusqu’alors. Suite à une successions de combinaisons sur l’aile gauche, Dylan Tabti était trouvé au second poteau. L’attaquant décochait une somptueuse reprise de volée qui laissait Mathieu Lacaille sans réaction (50e). Tout simplement magnifique ! 2-1.

Coup de chaud ou pas ? Le CMSO bafouillait son football, alors que les visiteurs, galvanisés par la réduction du score, mettaient à mal la défense osselienne. Ainsi, la tentative d’Honoré dans la surface ratait de peu le cadre, et par la même, l’égalisation.

Après avoir fait le dos rond pendant une vingtaine de minutes, Le CMSO parvenait enfin à ressortir et à se procurer des situations de contre. M. Surville, puis Georges N’Goumé en toute fin de match, auraient pu donner un avantage décisif mais les deux joueurs perdaient leur face-à-face avec P. Lucas. Malgré ces échecs et au terme de dernières minutes crispantes, le CMSO enchaînait une 3e victoire consécutive lui permettant de s’installer seul dans le fauteuil de leader du groupe !

Place à la Coupe

Le championnat fera relâche le week-end prochain pour laisser place à la Coupe de France. Les p’tits bleus feront leur entrée dans la compétition et se déplaceront dimanche 16 septembre à Eure Madrie (15h), formation qui évolue en DHR.

. . . .

A Oissel, le CMS Oissel bat le Racing Levallois 92 : 2 à 1 (2-0)
Buts pour Oissel : F. Coquio (11e) et M. Surville (23e)`
Buts pour Levallois : D. Tabti
Avertissement pour Oissel : Coquio (11e)

Rédacteurs : Romain & Jero
Photos © J.Lanier


Les photos du match

Rendez-vous dans la galerie ici : CMSO – Racing Levallois 92
Attention : il y a 3 pages de photos (56 photos).

Rappel sur l’utilisation de la galerie :

1 – Sélectionnez vos photos favorites en cliquant sur l’icône Coeur
2 – Téléchargez votre sélection finale en une seule fois (zip).