photo d’archive

. . . .

Le CMS Oissel se rendait ce samedi chez son dauphin Sainte-Geneviève pour le choc au sommet de cette 4ème journée. Pour cette rencontre, Abdel Zamrat bousculait son 11 de départ en titularisant l’expérimenté Ghyslain Tchiamas dans les buts. En effet, Mathieu Lacaille, son jeune partenaire victime quelques jours plus tôt d’une rupture du tendon d’Achille à l’entrainement, voyait sa saison quasi-terminée…

Le CMSO conserve la tête

Des osseliens malmenés

Dès l’entame, le ton était donné. La maîtrise technique et l’engagement physique des locaux gênaient considérablement les p’tits bleus. Et logiquement, les génofévains dégainaient les premiers sans toutefois réussir à cadrer. Les osseliens étaient à l’ouvrage pour reprendre le contrôle du jeu et Mozart Surville se mettait en jambes en s’illustrant à deux reprises (14e, 35e) mais sa tête puis son échappée ne trouvaient pas le chemin des filets.

Alors que l’on se dirigeait vers un « statu-quo » à la pause, Sainte-Geneviève trouvait la faille. Une action partie d’une perte de balle dans l’entre-jeu osselien, que les locaux mettaient à profit en se projetant vite vers l’avant. Le latéral droit délivrait un centre parfait pour Cyril Mandouki qui avait tout le temps de contrôler puis d’ajuster G. Tchiamas : 1-0 (43e).

SGS réduit à 10

Dès la reprise, comme une belle habitude, M. Surville affolait la défense. Sur un long ballon contrôlé, Georges N’Goumé servait son partenaire à l’entrée de la surface mais sa frappe était claquée en corner par Sébastien Caleiras, impérial. Cette alerte avortée par leur gardien, réveillait les génofévains et Diallo qui manquait d’un rien, ou plutôt d’une heureuse transversale, le doublé.

Le CMSO restait dans la partie et un fait de match allait faciliter sa tâche. Sur un duel dans la surface, G. Tchiamas devançait Rabir Daoud qui poursuivait sa lancée pour venir heurter brutalement le portier osselien. M. Richard sortait un carton rouge logique et les p’tits bleus terminaient cette rencontre en supériorité numérique (62e).

Julien Travailleur marque encore

Dès lors, nous assistions à un match à sens unique. Les changements offensifs effectués par A. Zamrat, avec les entrées de Florian Coquio et Julien Travailleur, allaient être décisifs. D’abord malchanceux sur sa reprise du plat du pied qui flirtait du mauvais côté des montants (75e), J. Travailleur réussissait quelques minutes plus tard à faire sauter le cadenas génofévain. Sur une touche rapidement jouée par F. Coquio, Jonathan Lequang monté d’un cran, servait le joker de luxe du CMSO qui ne ratait pas l’occasion cette fois-ci d’égaliser : 1-1 (77e).

L’essentiel était acquis. Dans une fin de match marquée par de trop nombreux accrochages pour faire la différence, les osseliens consolidaient les 2 points du match nul. En laissant leur adversaire du jour à distance, ils conservaient la tête dans ce groupe B de CFA2.

. . . .

A Sainte-Geneviève des Bois, Sainte-Geneviève Sport et le CMS Oissel font match nul 1-1 (1-0)
But pour Ste-Geneviève : C. Mandouki (43e)
But pour Oissel : J. Travailleur (77e)
Avertissements pour Ste-Geneviève : Sacko (34e), Marega (45e) et Blanchetière (90e+2)
Avertissements pour Oissel : Surville (67e) et N’Goumé (90e+1)
Expulsion pour Ste-Geneviève : Daoud ( 62e)

Rédacteurs : Romain & Jero
Photo © J.Lanier