Retour sur la lourde défaite subit par le CMS Oissel face à la réserve bastiaise (0-4). Impressions d’Abdel Zamrat.

Questions à…

ABDEL ZAMRAT – Entraîneur du CMS Oissel

On t’imagine déçu après cette lourde défaite. D’après toi, quelles sont les raisons de cette débâcle ?
« Je n’ai pas reconnu mon équipe. On n’a pas respecté les consignes tactiques notamment sur notre bloc. On a perdu trop de duels et commis trop d’erreurs défensives. Cela nous a coûté cher. Ajoutez à cela notre manque d’efficacité offensive et ça donne ce résultat. »

C’est le 1er match depuis le début de saison où vous ne parvenez pas à marquer…
« A chaque match, on se procure des occasions. On a constaté ce manque d’efficacité depuis quelques temps. D’ailleurs, le match de Saint-Sébastien (2-0) en est un bel exemple. On aurait dû remporter ce match par au moins huit buts d’écart. Ce problème est dû à un manque d’application et de concentration. On fait trop souvent les mauvais choix. »

Penses-tu que ce match laissera des traces ?
« Je n’espère pas. Il faut que cela nous serve de leçon. Les joueurs doivent prendre conscience que rien n’est acquis. On a beaucoup de travail devant nous. »

Jonathan Lequang est sorti sur blessure en 1ère période. Peux-tu nous en dire plus ?
« Il s’est bloqué le genou. Cela provient de son problème au ménisque. On n’a pas voulu prendre de risque. On l’a donc sorti pour ne pas aggraver la blessure. Il va se faire soigner et il reprendra avec le groupe mercredi. »

Ce match de 5ème tour de Coupe de France face à Bois-Guillaume arrive-t-il à point nommé ?
« Non, la Coupe et le championnat sont deux compétitions différentes. Il faut bien les dissocier. Le groupe a envie d’effectuer un beau parcours, d’aller le plus loin possible. Jusqu’à présent, on a eu la chance d’avoir un tirage favorable. On va bien préparer cette rencontre. J’ai la chance d’avoir un groupe intelligent. Je suis certain que mes joueurs seront au rendez-vous. »

Propos recueillis par Romain
Photo © J.Lanier


A LIRE AUSSI

Résumé de la rencontre : Une note corsée !