« C’est ma dernière saison » – www.paris-normandie.fr

Au club depuis la saison 2009-2010, Ghyslain Tchiamas le gardien osselien, qui a effectué un très bon match samedi, devrait à 38 ans, effectuer sa dernière saison à Oissel.

Samedi après-midi, le CMS Oissel a partagé les points avec le FC Chartres. Un résultat nul qui équivaut à une victoire car le score aurait pu tout aussi bien basculer en faveur des Chartrains sans un arrêt réflexe décisif de Tchiamas dans les ultimes minutes de la partie.

Le score de parité est-il conforme à la physionomie de la rencontre?
Ghyslain Tchiamas: «Absolument, dans la mesure où le nombre d’occasions a été identique de chaque côté.»

Vous sentez-vous responsable sur le but de l’égalisation?
«Quand je vois partir le centre aérien du joueur (Allali) sur notre côté gauche, je suis persuadé qu’à la tombée le ballon est à la portée de Jo (Lequang). Mais il me dit qu’il est trop court. Après, je suis surpris par la reprise de celui qui me fusille de près (Soukouma) d’autant qu’il y a un rebond. Je ne peux même pas effleurer le ballon du bout des gants qui doit passer à côté ou juste au-dessus de moi. Il faudra que je regarde la vidéo.»

En dehors de ce but, vous sauvez votre équipe à deux ou trois reprises. A 38 ans et demi, le poids des ans ne semble pas avoir de prises sur vos épaules…
«Je crois que c’est ma dernière saison à ce niveau. Mais tant que le corps accepte la charge de travail qui lui est imposée, je continuerai à rendre service au club.»

Rendre service au club, c’est poursuivre les entraînements des gardiens de but?
«Comme je le fais d’ailleurs actuellement en dirigeant les séances spécifiques de toutes les catégories. De celles des U 11 jusqu’à l’équipe réserve. Je raccrocherai les crampons de joueur en activité sans crainte car derrière il y a de la relève à Oissel avec trois bons gardiens actuellement.»

Samedi prochain se profile le face-à-face avec le FC Rouen pour le compte du 6e tour de la Coupe de France. Un pronostic?
«Comme tout match de Coupe, ce sera du 50-50. On partira à chances égales, il ne faut pas croire qu’on va leur laisser la victoire facilement. Bien au contraire, on sera animés d’un esprit revanchard après nos deux éliminations face à eux lors des trois dernières saisons. Il y a trois ans, on a failli se qualifier mais ils nous ont éliminés à la séance des tirs au but. On l’a vu à Evreux contre Quevilly, il y a toujours des surprises en Coupe.»
PROPOS RECUEILLIS PAR C.S

A OISSEL, OISSEL ET CHARTRES 1 À 1 (1-0)
Arbitre: M.Zoltner. Spectateurs: 150.
Buts pour Oissel: Lebourg (29e sp); pour Chartres: Soukouma (69e).
Avertissements à Oissel: Delesques (43e); à Chartres: Picot (41e), De Sousa (45e+1), Bodard (90e).
OISSEL: Tchiamas (cap) – Lequang, Delesques, Sarhane, Diack – Mainemare, Lebourg puis Mignot (74e), Mauger, Abdelmoula – Ngoumé puis Surville (84e), Coquio puis Corbard (58e).
Entraîneur: Abdel Zamrat.
CHARTRES: Cousin – Taillandier, Dubois, Bodard, Paupin – Palbrois (cap), Oroque – Serin, De Sousa puis Soukouma (60e) puis Bobet (84e), Allali – Picot puis Nardol (77e).
Entraîneur: Manuel Abreu.