ILS SONT REVENUS DE L’ENFER

En ce jeudi 1er novembre 2012, les U17 de Thierry Emmanuel et Alexis Angrand n’ont qu’une seule mission mais elle est de taille : effacer l’affront du match précédent à Frileuse où ils ont encaissé un cinglant 3-0. Pour cela, le staff peut compter sur le retour de blessure de Bilal et la fin de suspension de Jérémie mais serait-ce suffisant face à une équipe promue en PH, invaincue et lauréate de la Coupe de Normandie U17 2012 ?

Seuls en piste

Autant aller droit au but, la 1ère mi-temps ne vit qu’une équipe : OISSEL !
La première demi-occasion du Tréport ne survint qu’à la 25e minute tandis que les blancs et noirs du CMSO collectionnaient occasions, corners et maitrisaient la partie. Mais « dominer n’est pas gagner » et ce n’est qu’à la 37e que nos joueurs ouvrirent le score sur un jeu à une touche de balle entre Jérémie et Bilal, celui-ci centrait sur Ryan qui marquait en 2 temps : 1-0.

Mickael, dans les buts, avait ses gants propres, la défense était solide, les milieux verrouillaient et lançaient les attaquants qui harcelaient l’adversaire. Bref la pause fut atteinte dans la sérénité.

Le CMSO enfonce le clou

De retour des vestiaires, les Osseliens durent faire face à 2 problèmes : la soudaine montée du vent et le soleil rasant; si bien que durant ces premières minutes le jeu s’équilibrait et on dut attendre la 55e minute un coup franc de Thomas sur Djibi en pleine forme pour scorer : 2-0.

Le Tréport sortait alors la tête de l’eau et répondait du « tac-au-tac » à Oissel sur coup-franc et corner, mais la défense et Mickael restaient vigilants. C’est dans cette période où notre équipe peinait à poser le jeu que Julien, sur une déviation de Thomas, marquait de 20 m. en coin : 3-0.

Les bleus du Tréport attendaient de porter l’estocade mais c’est paradoxalement le CMSO qui leur permirent de revenir au score sur une erreur individuelle à la 74e minute : 3-1.

Pendant les 10 minutes suivantes, le CMSO subissait le jeu, ne parvenant pas à ressortir proprement le ballon en s’égarant dans des mauvais choix… L’équipe était bien mal embarquée. Puis, en revenant aux fondamentaux que sont rigueur et maitrise de la balle, les locaux reprirent le jeu à leur compte si bien que sur un ultime corner mal renvoyé par les visiteurs, Djibi concluait le match : 4-1.

L’enseignement de ce match sera le suivant : l’affront de Frileuse lavé, Oissel regarde de nouveau vers l’avenir. T. Emmanuel peut désormais se baser sur une ossature rigoureuse avec des joueurs à l’écoute.

Reportage : Philippe R., contributeur sur cmso-foot.fr


VIDÉO