« Faire très attention » – www.paris-normandie.fr

Le CMS Oissel n’aurait-il pas démarré son championnat en surrégime ? Après trois victoires d’affilée obtenues aux dépens de l’Entente Sannois/Saint-Gratien l’actuel leader, puis à Beauvais et enfin contre le Racing Colombes 72, les hommes d’Abdel Zamrat sont rentrés dans le rang. Depuis, ils restent sur quatre matches sans le moindre succès dont le camouflet essuyé le week-end passé au Havre face à l’AM Neiges (1-0).

Qu’est-ce qui n’a pas fonctionné samedi dernier au stade Jules-Deschaseaux ?
Abdel Zamrat : « Tout ! Les joueurs n’ont pas respecté les fondamentaux du football. A savoir le jeu au sol, en mouvement, l’application, la disponibilité, l’implication de chacun etc… Dans la concentration, le respect des consignes et la motivation, ils n’y étaient pas. Depuis que je dirige cette équipe je pense que c’est le match le plus ridicule auquel j’ai pu assister !»

Vous leur en voulez ?
« Le lundi suivant le match, nous avons regardé ensemble la vidéo de la rencontre. Ils ont fait leur propre autocritique en constatant qu’ils avaient manqué de combativité, d’agressivité dans le bon sens du terme, alors que tout plaidait en notre faveur, y compris le contexte extra-sportif en jouant à Deschaseaux et non pas sur le terrain de leur quartier. Notre jeu a été trop pauvre pour espérer faire un résultat positif. »

Les absences de certaines pièces maîtresses se font-elles cruellement ressentir ?
« Les résultats actuels parlent pour eux, mais je ne veux pas me réfugier derrière cette excuse. Je considère disposer d’un groupe assez large afin de remédier à l’absence d’untel ou d’untel. En revanche samedi dernier, ceux envers lesquels j’avais accordé ma confiance ne m’ont pas apporté satisfaction. Certains m’ont déçu, ils n’ont pas répondu présent à mes attentes. Je ne vais pas non plus les incriminer individuellement car la faillite a été collective. »

Cet après-midi, vous affrontez Noisy-le-Sec, un nouvel adversaire mal-classé. Vos joueurs auront-ils retrouvé la recette de la victoire ?
« Je l’espère, mais attention. Il s’agit encore d’une confrontation très, très, très compliquée. Il suffit de regarder les statistiques. Certes, ils ne marquent pas beaucoup de buts (3) mais ils en encaissent très peu (5). Ce qui en fait la deuxième défense du groupe. A l’extérieur, ils jouent avec un bloc défensif regroupé dans leur propre moitié de terrain en essayant d’exploiter les contre-attaques à fond. Il faudra faire très attention. »
C. S.

CET APRèS-MIDI à 15h

Absences : Delesques (suspendu), Lequang (convalescent), Lederne , Coquio, Travailleur, Emmanuel (reprise).
Entrée : Ngoumé (suspension purgée).
OISSEL : Tchiamas – Mignot, Langlois, Sarhane, Diack – Abdelmoula, Lebourg, Mauger ou Corbard, Mainemare – Surville, Ngoumé.
Remplaçants : Sy (g), Corbard ou Mauger, Lamothe, Coulibaly, Dghoughi.
Entraîneur : Abdel Zamrat.