« On a grillé tous nos jokers » – www.paris-normandie.fr

Il aura fallu huit journées au CMS Oissel pour enfin enregistrer son premier succès, ce dimanche face au FC Dieppe 2 à 0. Treizièmes au classement, les Osseliens n’ont toutefois plus trop le droit à l’erreur.

Dans le match des réserves qui opposait celle du CMS Oissel à son homologue de Dieppe, le dernier mot est revenu aux banlieusards rouennais qui décrochent enfin, après huit journées, leur première victoire de la saison. Pour Ali Arbi, ce premier succès devrait en appeler bien d’autres.

Comment qualifiez-vous ce premier succès de la saison ?
Ali Arbi : « Il était attendu avec impatience, au point que plusieurs personnes m’ont félicité. Je pense à Mike (Sampil), à Minouche (Patrick Milla), à Brian Charlier et j’en oublie. Ça fait plaisir et c’est encourageant pour la suite. Il faut dire aussi qu’on a su saisir l’opportunité du déplacement de l’équipe fanion du FC Dieppe en Guyane pour le compte de la Coupe de France. Donc forcément leur équipe B était diminuée. Ensuite, on a eu le bonheur de marquer rapidement (9e) et de bien gérer cette avance durant toute la partie. Désormais, je privilégie le score avant le beau jeu et la manière.»

Pourquoi avez-vous attendu si longtemps avant de goûter aux joies d’un succès ?
«Pour plusieurs raisons. D’abord il y a eu une cascade de blessures dans l’équipe première. Huit en tout. Mathieu Lacaille, Thierry Emmanuel, Jonathan Lequang, Romain Devassy, Abou Ba, Florian Coquio, Julien Travailleur, Guillaume Lederne. Autant d’absences qui font que l’équipe B s’est retrouvée diminuée. Par ailleurs, on a eu un calendrier difficile en début de saison en affrontant les gros (sic). Enfin, mon effectif a été renouvelé à 60/70 % à l’intersaison après les départs de nombreux cadres. Tout ça mis bout à bout fait qu’on a connu un départ difficile.»

Votre prochain match face à Gonfreville, un adversaire du haut du tableau, avant deux rencontres autrement plus importantes face à Pont-de-l’Arche et au RC Caudebec. Qu’attendez-vous de ces trois face-à-face ?
« 12 points. On a grillé toutes nos cartouches, tous nos jokers. Maintenant, on n’a plus le droit à l’erreur. Les blessés, Coquio, Lederne, Devassy, titulaires de l’équipe première vont commencer à revenir avec Abdel, ce dont je vais bénéficier directement. Maintenant entre la volonté et le réel, c’est autre chose. Si on ramène un nul de Gonfreville, je serai satisfait, mais je vais partir là-bas avec l’intention de prendre les quatre points »

Avec le renfort de Mikheili Barabadze ?
«Le Georgien et ancien rouennais a effectivement signé chez nous. Il est qualifié et sera opérationnel le week-end prochain.»