« Oissel doit réagir à Paris » – www.paris-normandie.fr

Les Osseliens chercheront à sortir d’une série de cinq matches sans succès, ce soir, sur le terrain synthétique du Paris FC.

Depuis le 8 septembre, au soir de la 3e journée et de la victoire aux dépens du Racing Colombes 92 (2-1), les Osseliens accumulent les mauvais résultats. Incapables d’engranger la moindre victoire au cours des cinq rencontres qui ont suivi leur dernier succès. Deux nuls et trois défaites tel est leur bilan déplorable.
Voudraient-ils encore descendre plus bas ? La question reste posée, car après huit journées et après avoir occupé les devants de la scène pendant l’été, les hommes d’Abdel Zamrat se positionnent désormais à la 7e place avec 19 points, à huit longueurs de l’Entente Sannois/Saint-Gratien le leader. Un peu mieux lotis cependant que les réservistes du Paris FC (13e, 14 pts) auxquels ils rendent visite ce soir. « Méfiance toutefois », prône le technicien du CMSO. « D’après les échos que j’ai entendus, l’équipe du Paris FC n’est pas à sa place. Sa victoire à Sainte-Geneviève (1-2) lors de la dernière journée en est la preuve. Elle mérite mieux que son classement actuel. »
A la longue liste des blessés dont il doit se priver depuis plusieurs semaines, Zamrat vient d’ajouter Ismaël Diack, victime d’une entorse du genou à l’entraînement cette semaine. Pour un cumul de trois avertissements reçus depuis le début du championnat, Yohann Mauger ne sera pas non plus du déplacement au stade Déjerine, Porte de Montreuil. Dans un stade où les Parisiens ont pris l’habitude de jouer sur une pelouse synthétique.
Pour s’accommoder à cette surface artificielle, Ngoumé et ses coéquipiers ont disputé mercredi soir une opposition amicale avec la réserve de l’US Quevilly sur le gazon synthétique jouxtant le terrain d’honneur du stade Lozai. « Histoire de prendre des repères, d’avoir des sensations sur une surface inhabituelle pour eux », explique le coach du CMSO. Pour l’anecdote, les Osseliens ont battu leurs hôtes (1-3) grâce à des réalisations de Mozart Surville, Georges Ngoumé et Omar Coulibaly. En espérant que ce succès soit un signe du destin avant le déplacement à Paris.
C. S.

CE SOIR A 19 H

Absences à Oissel : Lacaille (tendon d’Achille) , Emmanuel (reprise), Devassy (reprise), Diack (genou), Mauger (suspendu), Ba (reprise), Travailleur (convalescent), Guillaume Lederne (reprise)

Entrées : Lequang (remis de blessure), Delesques (suspension purgée), Barabadze (qualifié).
OISSEL : Tchiamas – Lequang, Delesques, Sarhane, Mignot – Mainemare, Abdelmoula, Lebourg, Ngoumé – Surville, Dghoughi.
Remplaçants : Goudiaby (g), Langlois, Corbard, Barabadze, Coquio ou O. Coulibaly.
Entraîneur : Abdel Zamrat