Après avoir renoué avec la victoire le week-end dernier, le CMS Oissel recevait ce samedi la réserve du FC Rouen au stade Marcel Billard. Une victoire face à son voisin rouennais lui permettrait de se replacer confortablement dans le haut du championnat.

Le CMSO terrasse les diables rouges

La réserve du FC Rouen n’aura fait illusion qu’un quart d’heure dans ce derby. Et son ouverture du score par l’intermédiaire d’Antoine Gambier, sur un coup-franc enroulé, botté le long de la ligne de touche (8e, 0-1) restera anecdotique tant les osseliens surclassaient leurs adversaires le restant du match.

En effet, Alexis Mainemare sonnait la révolte bleue et distillait un centre parfait pour Georges N’Goumé qui, en bon capitaine, coupait la trajectoire du ballon au premier poteau et ramenait le CMSO dans le match : 1-1 (15e).

La symphonie de Mozart

L’audace et l’engagement étaient pour les locaux qui continuaient à presser haut et à faire la différence. Sur l’aile gauche, Malik Abdelmoula donnait le tournis à son vis-à-vis et servait Mozart Surville. L’attaquant osselien, en manque de réussite ces dernières semaines, prolongeait le ballon d’une tête peu conventionnelle, ce qui laissait Maxime Avenel sans réaction : 2-1 (26e).

Avec cet avantage en poche, les osseliens pouvaient désormais laisser venir les diables rouges pour mieux contrer. Tactique vite payante. Ismaël Diack s’engouffrait dans des boulevards laissés vacants, tentait crânement sa chance face au portier rouennais qui malgré avoir remporté son duel, ne pouvait empêcher M. Surville, à l’affût, de tripler la mise : 3-1 (38e).

Quelques instants plus tard, Mozart, auteur d’une prestation de haut rang, quittait malgré lui ses partenaires suite à un coup de coude de Grégory Thierry lors d’un duel dans les airs. Diagnostic : arcade ouverte… et mi-temps.

F.Coquio, retour gagnant

Alors, le CMSO orphelin ? Que nenni !
Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, Florian Coquio signait son retour de la plus belle des manières. Servi sur un plateau par G. n’Goumé, « Flo » ne manquait pas l’occasion de transformer l’offrande : 4-1 (65e).

Avec une défense à l’agonie, incapable de stopper l’hémorragie, les diables rouges payaient « cash » leurs errements défensifs. I. Diack s’infiltrait à nouveau dans les espaces et se voyait fauché dans la surface au moment d’armer sa frappe. Pénalty ! Pierrick Lebourg transformait la sentence en prenant M. Avenel à contre-pied : 5-1 (67e).

Un sixième but « champagne » allait rassasier la soif des osseliens, bien aidés il est vrai par le portier du FCR, auteur d’une énorme bourde, synonyme d’un doublé pour F. Coquio qui clôturait ainsi la marque : 6-1 (74e). Le CMSO enlevait ce derby sur le score fleuve de 6 buts à 1 et confirmait son regain de forme.

Après une longue période de disette, les hommes d’Abdel Zamrat peuvent désormais entrevoir l’avenir avec davantage de sérénité. Les p’tits bleus se rendront dans deux semaines à Évry pour disputer le dernier match de l’année 2012. Un résultat positif permettrait à coup sûr de se rapprocher encore un peu plus du trio de tête.

. . . .

A Oissel, le CMS Oissel bat le FC Rouen2 : 6-1 (3-1)

Buts pour Oissel : N’Goumé (15e), Surville (26e et 38e), Coquio (65e et 74e), Lebourg (67e)
But pour Rouen : Gambier (8e)
Avertissement pour Oissel : Sarhane (35e)
Avertissements pour Rouen : Thierry (44e) et Bernard (67e)

Rédacteurs : Romain & Jero
Photos © J.Lanier


Les photos du match

Rendez-vous dans la galerie ici : CMSO – FC Rouen 2
Attention : il y a 3 pages de photos (48 photos)

Rappel sur l’utilisation de la galerie :

1 – Sélectionnez vos photos favorites en cliquant sur l’icône Coeur
2 – Téléchargez votre sélection finale en une seule fois (zip).