Photo d’archive

. . . .

Ce dimanche 02 décembre, le CMSO se rend aux Tréfileries du Havre avec l’ambition légitime de renouer avec la victoire chez des locaux mal classés. Repartir avec les 4 points de ce déplacement permettrait d’effacer les 2 contre-performances récentes : défaite à domicile contre Yvetot 3-2 et match nul à Eu 4-4 après avoir mené 3-0 à la pause. Thierry Emmanuel, l’entraîneur, sait que l’enthousiasme seul ne suffit pas si la rigueur est absente. Son discours et son coaching vont-ils suffire ?

MI-FIGUE, MI-RAISIN

En ce matin froid, les premières gelées font jouer le match sur terrain synthétique, surface inhabituelle que nos joueurs appréhendent mal.
Prudemment les Osseliens maîtrisent un match terne sans difficulté mais sans inspiration non plus, le secteur défensif contenant les bons attaquants locaux. La mi-temps est sifflée sur le score de 0-0. Les acteurs ont 15 minutes pour se réchauffer.

Le réveil des bleus

Dès la reprise, le pied gauche de Benjamin, tout juste arrivé de l’US Quevilly, libère l’équipe d’une frappe croisée : 1-0.
Le jeu se met alors en place et sur un mouvement collectif bien réglé côté droit, en une et deux touches de balle, Benjamin délivre un centre au ras du sol sur Djiby qui marque du plat du pied : 2-0.

Passage à vide

Paradoxalement et comme déjà constaté auparavant, c’est après avoir fait le plus dur que le CMSO perd son football, recule et redonne confiance aux Tréfileries qui en profitent pour marquer sur un magnifique coup franc de 30 mètres, le soleil gênant le gardien Mickael : 2-1.
Les osseliens bégayent, subissent la pression adverse et ce qui devait arriver arriva : sur un mauvais dégagement défensif, Julien en dernier défenseur est au duel avec l’attaquant. Celui-ci s’écroule… l’arbitre, abusé, sort le rouge !

Fluctuat nec mergitur*

Devant ce coup du sort, Thierry repositionne Djiby en latéral droit et Amadou dans l’axe pour combler l’absence de Julien qui était jusqu’alors impérial.
Pendant 5 minutes, c’est « Fort Alamo » : Oissel plie mais ne rompt pas, repoussant les attaques incessantes des joueurs des Tréfileries, et c’est contre le cours du jeu que Benjamin (encore lui) inscrit le troisième but sur un cafouillage dans les 6 mètres : 3-1.

Ouf ! de soulagement, les adversaires baissent les bras. On ne voit plus que du bleu si bien qu’à 5 minutes du terme, un corner « à la rémoise » entre Bilal et Benjamin est repris de volée par Thomas au deuxième poteau : 4-1.

*battu par les flots, mais ne sombre pas

Conclusion

Ce match a montré un bon état esprit de la part de l’ensemble du groupe, les bonnes entrées des frères Manounou ont apporté de la fraicheur en fin de match tandis que Benjamin a fait une très bonne rentrée avec un doublé et une passe décisive.

Dans un championnat ouvert, une hiérarchie semble se dessiner avec un leader Frileuse(b) et Oissel en embuscade.
Avant la trêve de Noël, le CMSO recevra à deux reprises. Si les succès sont au rendez-vous, l’avenir promet.
Moi je crois au Père Noël, et vous ?

Merci à Thierry Emmanuel pour ce résumé
Reportage : Philippe R., contributeur sur cmso-foot.fr