Au terme d’un début de saison compliqué, Ali Arbi, l’entraîneur de l’équipe réserve du CMS Oissel, nous livre ses premières impressions…

ALI ARBI – Entraîneur des Séniors B

Les saisons se suivent et ne se ressemblent pas… Avec une 1ère victoire à la mi-novembre obtenue face à Dieppe, l’attente aura été interminable. La raison selon toi ?
« Effectivement, les saisons se suivent et ne se ressemblent pas… je confirme ! Dans un premier temps, il a fallu reconstruire avec un groupe très jeune suite au départ d’une majorité de joueurs cadres, puis il y a ce calendrier très compliqué en début de saison. Ajouter à cela une avalanche de joueurs blessés (8 joueurs). Tout cela n’a vraiment pas favorisé une bonne 1ère partie de championnat . »

Du fait, l’équipe stagne en zone de relégation depuis le début de saison. Penses-tu le groupe capable de se mobiliser pour garantir son maintien ?
J’y crois fermement ! Ce classement ne reflète absolument pas les capacités et les qualités de l’équipe. De plus, il nous reste à jouer trois concurrents directs au maintien pour conclure les matches aller, donc nous mettrons tout en œuvre pour réussir ces échéances très importantes.

Le match en retard face à Pont-de-l’Arche le 13 janvier peut déjà être un tournant dans ce championnat, en cas de victoire comme en cas de défaite.
Je ne qualifierai pas ce match comme un tournant de la saison, car elle est encore très longue. Mais ce match fait partie des plus importants compte tenu du classement. Le groupe en est bien conscient. À nous de le préparer du mieux possible.

Selon toi, quel a été LE fait marquant de cette 1ère partie de saison ?
Sans hésiter, je dirai notre victoire contre Dieppe. Au delà du score c’est plus la délivrance et la réaction dans le vestiaire qui m’a vraiment impressionné. J’espère sincèrement revivre ce type de sensation dans un futur proche !

C’est la période pour cela… Quels sont tes voeux pour la suite en 2013 ?
Retrouver rapidement NOS VRAIS VALEURS, celles qui nous ont permis d’accéder en DH la saison dernière et surtout obtenir rapidement le maintien.

Quelle question ne t’as pas encore été posée et à laquelle tu aurais aimé répondre ? Tu peux y répondre d’ailleurs…
Alors peut-être mon avis sur le parcours de l’équipe C.
Nous avons retrouvé une réelle collaboration avec l’équipe C, ce qui n’a pas toujours été la cas auparavant. Aujourd’hui, elle figure en tête de son championnat. C’est une grande satisfaction et j’espère sincèrement que ce groupe connaîtra les mêmes joies que j’ai connues l’an dernier. Je suis très confiant, car « Zouzou » (Abdelkrim Sdouga, entraîneur de l’équipe C) et son groupe font du très bon travail.

Propos recueillis par Romain et J.Lanier