Oissel en veut encore – www.paris-normandie.fr

Revenus mercredi d’Amiens avec un bon match nul (1-1), les Osseliens continuent leur bonne série et enchaînent avec un troisième déplacement consécutif à Gravelines (8e).

Oissel, dauphin de Calais, reste bien fixé sur ses objectifs, finir dans les cinq premiers, car pour le coach Raynald Bertin, l’accession est un doux rêve. « Seul le premier monte, et Calais a six points d’avance. Même si le club nordiste est dans le collimateur de la DNCG, et ne devrait pas pouvoir monter, c’est alors un club de CFA qui sera repêché… »

En revanche, un bon résultat à Gravelines permettrait de bonifier les deux nuls à l’extérieur (Poissy et Amiens SC) et donnerait au club osselien une motivation plus forte afin d’affirmer son jeu, de plus en plus léché. « On essaie de proposer un jeu construit, où chaque joueur puisse s’épanouir à chaque poste ; un jeu technique qui va assez vite vers l’avant en reposant avant tout sur une défense solide. » Malgré tout, l’enchaînement des matches commence à peser sur les organismes, même les plus rodés. « J’ai quelques incertitudes concernant quelques joueurs, mais dans le même temps j’en récupère d’autres, donc je peux composer aussi avec les entrants comme Corréa ou Devassy.

Sansom commence un peu à fatiguer, il est arrivé à court de compétition et le paye. Car avec un match tous les trois jours, c’est un peu compliqué », avoue Raynald Bertin.

Aujourd’hui 2e, Oissel voudrait bien le rester, même si huit clubs se tiennent en six points, et que tout peut aller très vite. « On ne se rend pas bien compte parce qu’on enchaîne les bons résultats, mais il suffit de bloquer une fois ou deux et on est à nouveau en milieu de tableau. A nous de rester concentré, de se sentir concerné et de ne rien lâcher. Et ça commence par Gravelines », conclut le technicien.

L’équipe : Tchiamas – Lequang, Dikanda, Delesques, Ratsimbazafy ou Jourdaine – Depri, Deloumeux, Lederne, N’Goumé – Konté, Sansom ou Laup.
Remplaçants : Mauger, Ratsimbazafy ou Jourdaine, Devassy, Corréa.