« Abdelmoula a tout réussi » – www.paris-normandie.fr

Le CMS Oissel s’est imposé samedi après-midi face à Moissy-Cramayel (3-2). Grâce à un Malik Abdelmoula des grands jours.

Six semaines après leur dernier match (le 1er décembre) et leur succès sur les réservistes du FC Rouen (6-1), les Osseliens sont repartis sur de bons rails en cette année 2013, après leur victoire face à Moissy-Cramayel (3-2). Un succès curieusement apprécié par Abdel Zamrat à la fin de la rencontre. « Sur le plan comptable le résultat est positif car on prend les quatre points, mais je ne suis pas satisfait à 100 % de notre prestation. On produit soixante-dix premières minutes de qualité durant lesquelles on doit largement se mettre à l’abri et vingt dernières minutes pendant lesquelles, en commettant des erreurs de jeunesse, on manque de concentration. »
Menés au score peu après le premier quart d’heure, les banlieusards rouennais vont refaire surface et s’imposer grâce à Malik Abdelmoula, l’homme du match dans les rangs du CMSO.

Des talents de danseur
Auteur d’un but et de deux passes décisives. Sur la première, synonyme d’égalisation, à destination de Surville, il raconte : « Je vois Mozart (Surville) faire un appel dans l’axe. Je lui adresse le ballon dans la profondeur et il s’en va tromper le gardien adverse. Une combinaison travaillée aux entraînements. Je fais ainsi briller mes partenaires (rires). » De la même façon qu’il va faire briller Ngoumé en lui offrant un « caviar » sur un centre du pied gauche alors qu’il se retrouve en position… d’ailier gauche avant d’exécuter quelques pas de chorégraphie après le but son capitaine. « J’ai profité du moment pour démontrer mes talents de danseur. » Quant à son but, son premier de la saison à la tombée d’un centre aérien de Corbard repris de volée sous la forme d’un ciseau acrobatique, il a longtemps hésité à le porter à son crédit, ignorant, comme la plupart des observateurs, si le ballon avait franchi la ligne blanche en rebondissant après avoir heurté la transversale. « Je vois Georges (Ngoumé) poursuivre l’action au cas où et l’expédier au fond. » Un doute sans équivoque balayé à la sortie de son vestiaire par Jérôme Warembourg, l’arbitre de la rencontre. Le succès des Osseliens tombe à pic pour cette reprise avant un déplacement dimanche prochain à Fleury-Mérogis chez l’actuel leader.
C. S.

A OISSEL, CMS OISSELBAT US MOISSY-CRAMAYEL 3 À 2 (1-1)

Arbitre : M. Warembourg. Spectateurs : 100.
Buts pour Oissel : Surville (20e), Abdelmoula (58e), Ngoumé (76e) ; pour Moissy-Cramayel : Niane (18e), Mathivet (86e).
Avertissements à Moissy-Cramayel : Dardoise (15e), Mathivet (64e).
OISSEL : Tchiamas – Lequang, Sahrane, Delesques, Mignot – Corbard, Lebourg puis Coquio (74e), Abdelmoula, Mainemare puis Diack (78e) – Surville puis Lamothe (83e), Ngoumé (cap).
Entraîneur : Abdel Zamrat.
MOISSY-CRAMAYEL : Bell – Dardoise, Bennai (cap), Bonelli puis Dzellat (46e), Marzougui – Pailler, Mathivet – Almeida puis Colin (83e), Fumu-Tamuso puis Arake (78e), Mimouni – Niane.
Entraîneur : Jean-Luc Girard