« Oissel reste à l’affût » – www.paris-normandie.fr

En obtenant deux points sur le terrain du Racing/Colombes samedi après-midi (0-0), Oissel a poursuivi sa belle série.

En empochant 18 points sur 20 possibles, le club seinomarin est au pied du podium, à six points du leader l’Entente Sannois/Saint-Gratien mais avec un match de plus à disputer. Ce match nul obtenu non loin du stade Yves-du-Manoir de Colombes – l’antre du Racing-Métro 92 – était loin d’être un coup d’arrêt pour les Osseliens après quatre succès de rang : « Sur l’ensemble de la rencontre, il est clair que c’est un résultat positif. Car le Racing/Colombes a eu les occasions en seconde période pour débloquer le compteur », assurait Abdel Zamrat. L’entraîneur haut-normand faisait allusion aux tirs de Diallo (66e), de Beauregard (76e) mais surtout au penalty manqué par ce dernier à sept minutes de la fin. Auteur de quatre arrêts décisifs dans la rencontre, le portier osselien Ghyslain Tchiamas a joué un rôle prépondérant dans une rencontre, qui aurait très bien pu tourner également à l’avantage des visiteurs. Puisque par deux fois, le gardien francilien Casagrande sauvait son équipe d’une parade réflexe sur Mignot (80e) et d’un arrêt tout aussi décisif sur un coup franc de Lebourg (90e).

Zamrat : « Quelques regrets »
Si prendre deux points face à un adversaire revanchard qui restait sur quatre revers en cinq rencontres apparaît être un coup d’arrêt, la formation des Hauts-de-Seine a plus d’atouts que ne fait valoir sa 13e place du championnat : « En soi faire match nul face à un relégable peut être une déception, sauf que pour moi le Racing-Colombes est une très belle équipe, qui mériterait de jouer la première partie de tableau », lançait Abdel Zamrat. L’entraîneur seinomarin pointait toutefois une légère déception d’avoir laissé échapper la victoire pour quelques maladresses offensives : « Faire match nul à l’extérieur reste toujours positif, mais j’ai toutefois quelques regrets, car avec un peu plus de lucidité offensivement, on se serait imposé. On a eu beaucoup trop de déchets techniques », confirmait-il. Un nouveau déplacement en Ile-de-France attend les Osseliens dimanche prochain à Fleury-Mérogis, pour un test grandeur nature face à un prétendant à l’accession.