« Oissel a bien résisté » – www.paris-normandie.fr

Bien en place, grâce à une défense sérieuse, Oissel a résisté aux efforts des Bastiais (0-0) hier après-midi. La réserve bastiaise était passablement remaniée avec plusieurs pros, ayant besoin de temps de jeu et qui, sous un soleil printanier, avait pris d’entrée l’initiative en pratiquant un football alerte et offensif.
Les visiteurs n’étant pas en reste, la balle voyageait rapidement d’un camp à l’autre sans pour autant mettre en danger les gardiens. Il était seulement à noter durant cette mise en route, une intervention parfaite dans les airs de Bonnefoi (6e). Si bien qu’il fallait attendre la fin du premier quart d’heure pour voir une véritable opportunité. Elle était à mettre au crédit des Bastiais et plus particulièrement de Keita. Ce dernier excentré, adressait un centre puissant devant le but qui ne trouvait pas preneur.
Par la suite, malgré les efforts des 22 acteurs, le jeu restait fermé et les défenses hermétiques. En fin de période, Bastia avait le plus souvent l’initiative et gardait la pression sur le camp visiteur. Mais c’est Bonnefoi qui était obligé de quitter sa ligne pour venir précipitamment cueillir une balle convoitée par Travailleur à l’entrée de sa surface.
Puis, dans le camp adverse, Lacaille n’était pas en reste en repoussant des poings une tentative de Varenne en corner. La reprise restait tout aussi animée, mais les insulaires manquaient trop de créativité pour déstabiliser le bloc défensif de Oissel bien organisé autour de Lequang et Sarhane.
Mais la première banderille était pour Lebourg. Sur son centre, la tête décroisée de Mauger était déviée en corner par un défenseur du Sporting.
Puis, N’Goume qui s’était lancé sur le côté droit, se heurtait à Mary solide comme un roc. Sur le contre, Bastia répliquait par une longue transversale que Lacaille venait repousser de la tête hors de sa surface. Varenne insistait et mettait Massimi sur orbite sans plus de succès. Jusqu’à la fin, les hommes de Tavenot tentaient de forcer la décision, d’abord par Varenne puis par Sans monté aux avant-postes juste avant le coup de sifflet final, mais le portier visiteur avait le dernier mot.

A Bastia, Bastia et Oissel 0 à 0

Arbitre : M. Huasadzic. Spectateurs : 100.

Avertissement à Bastia (B) : Inkoom (75e).
BASTIA (B) : Bonnefoi – Inkoom, Achilli, Mary, Sans – llambrich, Keita puis Djiku (73e), Angoula, Varenne – Massimi puis Kone (65e), Vincent.
Entraîneur : Benoît Tavenot.
OISSEL : Lacaille – Delesques, Mignot puis Diack (78e), Leguang, Sarhane – Coquio puis Mainenarre (78e), Lebourg, N’Goume, Travailleur puis Surville (72e) – Abdelmoula, Mauger.
Entraîneur : Abdel Zamrat