LES MATCHS SE SUIVENT…

Ce dimanche le CMSO accueille en match en retard les derniers du championnat. Après la probante victoire contre Luneray, les p’tits bleus ont l’occasion de lancer une série et d’affirmer leurs ambitions.

Mi figue, mi raisin

Il fait froid mais la pelouse est en bon état et il faut d’entrée, un excellent Mickaël pour remporter un premier duel. Face à de grands dévillais, les osseliens entament mieux la partie et se créent les meilleures occasions, sans toutefois dominer :

5’ Benjamin à l’entrée de la surface tire du gauche sur le gardien
15’ Coup-Franc de Xavier et claquette du gardien

Le match est agréable mais on sent déjà que les joueurs de Thierry Emmanuel (entraîneur) n’ont pas le rythme de la semaine passée, même s’ils se procurent de bonnes opportunités :

17’ Djibi échoue face au gardien.
19’ Benjamin, en profondeur, ne croise pas assez son tir.
27’ Benjamin, encore lui, centre sur Thomas qui loupe son contrôle et voit le défenseur écarter le danger.

Dans le dernier quart d’heure, le CMSO accentue légèrement la pression mais Déville, qui évolue en contre, reste très dangereux avec notamment un tir sur le poteau.

La mi-temps est sifflée sur une étrange atmosphère de doute. Le CMSO donne la sensation de dominer mais l’ALDM trouve facilement ses attaquants même s’ils n’en profitent pas. Et de son côté, le milieu osselien n’étant pas à son niveau habituel, la défense se trouve sous  pression.

Qui joue le titre ? Qui lutte pour le maintien ?

Dès l’entame de la seconde mi-temps, les rôles s’inversent. Oissel, débordé, court après le ballon et évolue en contre. La défense bleue est abandonnée par son milieu et il faut encore un grand Mickaël pour maintenir sa cage inviolée, bien aidé, il est vrai, par la maladresse des attaquants visiteurs. Tour à tour Amadou, Lilian, Mohamed et Julien jouent les pompiers de service alors que devant le ballon est systématiquement perdu.

Il faut attendre la 65e minute pour assister à la première occasion du CMSO qui retombe très rapidement dans ses travers. Le match contre Luneray n’est plus qu’un vague souvenir…

L’éclaircie, enfin.

Vient la 80e minute où Xavier dégage en chandelle sur Djibi qui s’en va marquer : 1-0. Un « hold-up » à domicile face au dernier, le CMSO est verni !

Ce but redonne de la vigueur aux locaux qui manquent de doubler la mise à deux reprises mais le gardien est sauvé par sa transversale.
Dans les derniers instants, Déville se rue à l’attaque et Amadou subtilise in-extremisle cuir dans les pieds de l’attaquant. Mais ce qui devait arriver, arriva. A cinq minutes du terme, la défense osselienne, trop sollicitée, craque sur un but litigieux : 1-1. Le match se terminera dans la confusion suite à un carton rouge non sanctionné contre les visiteurs.

Que retenir ?

Le CMSO gâche la belle victoire du dimanche précédent, d’autant que ses principaux adversaires aux classement ont fait eux-aussi nul à domicile. L’équipe a t-elle pêché par excès d’optimisme ou Déville vaut-il mieux que son classement ?

Une chose est certaine, le prochain match face au leader s’annonce déjà CAPITAL !

Reportage : Philippe R., contributeur sur cmso-foot.fr