Revue de presse mise à jour le 01.04.2013 à 9h00


Oissel est miraculé – www.paris-normandie.fr

Continuant sur sa bonne dynamique, ce match nul est la seule bonne nouvelle de cette rencontre, car pour le reste les Osseliens ont sans aucun doute réalisé l’une des pires productions de leur saison. Ballotté dans le jeu, dominé dans tous les duels, Oissel n’a jamais été en mesure d’inquiéter les Franciliens, hormis une frappe de Lamothe (44e) et cette égalisation venue d’ailleurs de Yohann Mauger. « C’est tellement inespéré, je n’attendais plus rien de cette rencontre, tant nous nous sommes montrés inférieurs à tous les niveaux. Si le score avait été de 3-0 à la mi-temps, on n’aurait pas crié au scandale », lance l’entraîneur osselien Abdel Zamrat.
Le club haut-normand pouvait en effet s’estimer heureux d’être encore en course à la pause. Mené 1-0 suite à l’ouverture du score de Nouredine Haderbache (40e), Oissel profitait de la maladresse des locaux pour ne pas être décroché. Ces derniers ont eu en effet une pelle d’occasions pour forcer la décision : frappe hors-cadre de Mamoni malgré un but ouvert (10e), penalty manqué de Raho (16e), tête du remuant Mamoni sur le poteau (38e). La réaction d’orgueil des Osseliens en seconde période illustrée par ce but salvateur de Mauger (90e+1) était le seul point positif retenu par l’entraîneur Abdel Zamrat. « On ne mérite clairement pas ce match nul. On a été à côté de nos « pompes » en première mi-temps. Notre réaction d’orgueil en seconde période a porté ses fruits. Même si je pensais qu’au fond de moi, on ne marquerait pas. »

Zamrat : « Finir le mieux possible »
Si Noisy-le-Sec pouvait légitimement se mordre les doigts d’être passé à côté d’un succès qui lui tendait les bras, Oissel confirme son rôle de trouble-fête qu’il entend bien conserver jusqu’au terme de la saison. Abdel Zamrat en guise de conclusion : « On n’a plus rien à jouer dans ce championnat, mais les joueurs espèrent bien finir le mieux possible. » Ce résultat en est la preuve formelle.

A Noisy-le-Sec, Noisy-le-Sec et Oissel 1 à 1 (1-0)

Arbitre : M. Heinen. Spectateurs : 60 environ.

Buts pour Noisy-le-Sec : N. Haderbache (40e) ; pour Oissel : Mauger (90e+1).
Avertissement à Oissel : Diack (16e).
NOISY-LE-SEC : Messara – Raho, Coulibaly, Lumon, Talon – Cherifi, Diabaté, Bulut, Mamoni – K. Haderbache puis Diallo (63e), N. Haderbache. Entraîneur : Mustapha Ousfane.
OISSEL : Lacaille – Lequang, Delesques, Langlois, Diack – Devassy puis Mainemare (78e), Coquio, Mauger – Lamothe puis Abdelmoula (78e), Ba puis Surville (61e), Coulibaly. Entraîneur : Abdel Zamrat

Noisy rejoint dans les arrêts de jeu – www.gestiondunet.com

Retour sur la rencontre du groupe B de CFA2 qui opposait il y a quelques instants, l’Olympique Noisy le Sec partenaire de Gestion Du Net au CMS Oissel (5e du championnat).

Les enjeux pour Noisy : Une semaine après une défaite cruelle à Ste Genneviève des Bois, Noisy devait se relever à domicile face à Oissel afin de s’écarter de la zone rouge.

Composition pour Noisy : Messara, Lumon, Raho, Talon, Raho, Coulibaly, Djibril, Karim Haderbache, Diabaté, Osman Bulut, Fabrice Mamoni Nauredine Haderbache

Une première période aboutie pour Noisy qui a dominé son sujet et qui mènera à la pause 1 à 0 après un but de Nauredine Haderbache en embuscade qui reprend un corner et permet à Noisy de mener à la pause 1 à 0. Un score qui aurait dû être plus lourd pour Noisy si Slimane Raho n’avait pas manqué son penalty ou la tête de Fabrine Mamoni n’avait pas trouvé le poteau…

Retrouvez la suite de ce résumé et la réaction d’après-match de l’entraîneur de Noisy ici