Rouen en quête de rachat – www.paris-normandie.fr

Pour la deuxième fois de la saison, les réservistes du FC Rouen et le CMS Oissel vont croiser le fer ce soir au stade Robert-Diochon après le match aller remporté par Ngoumé et ses partenaires dans leur enceinte de Marcel-Billard (6-1). L’occasion pour Jean-Marc Sabbatini et Abdel Zamrat, les coaches respectifs des deux équipes de revenir sur la première manche et de spéculer sur la seconde.

Avez-vous été surpris par l’ampleur du score, digne d’un set de tennis, lors du match aller ?

Jean-Marc Sabbatini : « Surpris, oui bien sûr car quand on commence un match, ce n’est pas pour le perdre et encore moins pour le perdre sur un score aussi large. Alors qu’on avait ouvert le score… »
Abdel Zamrat : « Honnêtement, on ne s’attendait pas à gagner ce match aussi facilement. C’est d’ailleurs la seule fois de la saison que nous avons marqué autant de buts dans une rencontre. En face il y avait pourtant des joueurs expérimentés comme Thierry et puis celui prêté par Marseille (Ammari), etc. »

Quelle image conservez-vous de cette première confrontation ?
J-M. S : « Aucune. Sauf celle d’un naufrage collectif de la part d’un groupe ayant commis trop d’approximations, trop d’erreurs individuelles. Le bateau a coulé définitivement quand il a encaissé le 4e but en seconde mi-temps. Seuls Antoine (Gambier) et Grégory (Thierry) ont rendu ce jour-là une copie satisfaisante et sont à sortir du lot. »
A.Z. : « Notre efficacité, et surtout notre volonté de rebondir rapidement après l’ouverture du score des Rouennais. Avec l’application de nos principes du jeu et des réalisations consécutives à des actions en mouvements. Pour moi, ça reste un match référence pour des joueurs qui ont su puiser dans leurs ressources morales, mentales et physiques. »

Que redoutez-vous de votre adversaire ce week-end ?
J-M. S : « Sa faculté à se transcender pour ce match à caractère exceptionnel. A nous d’être plus performants qu’eux. »
A.Z. : « Son potentiel collectif, la réputation de son effectif sans oublier les qualités techniques de beaucoup d’entre eux. »

Un pronostic ?
J-M. S : « C’est le match du rachat. Une victoire de Rouen sans prendre le moindre but. Disons 2-0 en notre faveur. »
A.Z. : « Même si nous n’avons plus rien à espérer dans ce championnat. On va jouer pour l’honneur, avec orgueil. Malgré tout le respect envers les Rouennais, je mise sur notre victoire 0-1. »

PROPOS RECUEILLIS PAR C. S.

CE SOIR A 18 h au STADE ROBERT-DIOCHON

Absences : Testu (choix de l’entraîneur), Santier (claquage) à Rouen ; Surville (sanction disciplinaire), Mignot (dos), Ngoumé (élongation), Corbard, Devassy (choix de l’entraîneur) à Oissel.
FC ROUEN (B) : Morris – Kébé, Dutot, Bernard, Gambier – Thierry, Joly, Abdellaoui – Koné, Yandza, Gabé.
Remplaçants : Molina (g), Alcide, Leclerc, Basque. 16e à désigner.
Entraîneur : Jean-Marc Sabbatini.
CMS OISSEL : Lacaille – Lequang, Sarhane, Delesque, Diack ou Mauger – Lebourg, Coquio, Mauger ou Abdelmoula – Coulibaly, Travailleur, Aït Saïd.
Remplaçants : Tchiamas (g), Diack ou Abdelmoula, Mainemare, Barabadze.
Entraîneur : Abdel Zamrat.