fcrouen-cmso-archive_Une

Le samedi, c’est Derby ! Après la correction subit lors du match aller (6-1), le FC Rouen espérait prendre sa revanche. Et tandis que Jean-Marc Sabbatini, l’entraîneur rouennais, pronostiquait la veille dans la presse locale une victoire des diables rouges 2 buts à 0, Abdel Zamrat, son homologue osselien, voyait lui ses protégés l’emporter sur le score de 1 à 0.

Coup double pour le CMSO

Le CMSO sous pression

La réserve rouennaise démarrait ce derby tambour battant. La ligne d’attaque locale mettait rapidement à mal la défense bleue. Ainsi, sur un bon décalage de Jalal Abdellaoui, Théo Gabé voyait sa frappe puissante heurter le montant de Mathieu Lacaille (7e). Le CMSO éprouvait les pires difficultés à contenir les percées de Josy Yandza et Abdoul Koné, ce dernier, auteur d’un joli numéro avant de voir sa frappe contrée par une jambe osselienne (10e).

J.Travailleur à la finition

Après avoir finalement traversé la tempête sans encombre, le CMSO reprenait des couleurs et sur sa première véritable occasion, allait faire mouche. Suite à une somptueuse ouverture de Pierrick Lebourg, Julien Travailleur filait seul au but. Malgré une conduite de balle peu conventionnelle, l’attaquant ne perdait pas son sang-froid pour venir ajuster Salomon Morris, le portier rouennais : 0-1 (27e).

Les vagues bleues

Au retour des vestiaires, les Osseliens ne cachaient pas leur envie d’enfoncer le clou, Omar Coulibaly en tête. Très en jambe, l’ailier gauche prenait souvent le meilleur sur ses adversaires. Sur un bon centre de Malik Abdelmoula, il était déjà à un cheveu de couper la trajectoire (49e). Cinq minutes plus tard, il se présentait seul devant S. Morris mais le portier rouennais parvenait à détourner la tentative sur son montant droit. Malheureux dans la finition, le jeune osselien délivrait ensuite un véritable caviar à Florian Coquio sans que l’attaquant ne puisse tromper la vigilance du portier local qui réussissait une nouvelle envolée (61e).

A.Zamrat avait vu juste

Ce manque d’efficacité aurait pu coûter très cher aux Osseliens. Heureusement, sur un corner prolongé de la tête, J. Yandza n’accrochait pas le cadre (69e). Un rappel à l’ordre qui eut le don de relancer la machine osselienne. Cependant, ni J. Travailleur (75e) ni Charaf Aït Saïd (90e) ne parvenaient à donner plus d’ampleur au tableau d’affichage. Le CMS Oissel remportait le derby sur la plus petite des marges et A. Zamrat remportait lui, le jeu des pronostics d’avant-match.

Avec cette victoire, les Osseliens assuraient officiellement leur maintien. La réserve rouennaise devra en revanche rapidement se ressaisir si elle veut de nouveau évoluer à ce niveau la saison prochaine.

. . . .

A Rouen, le CMS Oissel bat le FC Rouen 1 à 0 (1-0)
But pour Oissel : J. Travailleur (27e).
Avertissement pour Rouen : Joly (35e).

Rédacteur : Romain & Jero
Photo d’archive © J.Lanier