CMSO-ParisFC2-04-2013-7587

Le maintien en poche, Abdel Zamrat devait composer avec de nombreuses absences avant d’entamer la rencontre qui opposerait sa formation à celle d’Evry FC. Une problématique, certes ennuyeuse et qui obligeait le tacticien à remanier son onze de départ mais qui était bien loin de celle des Évryens, toujours enlisés dans la zone rouge et contraints à l’exploit jusqu’à la dernière journée pour espérer poursuivre en CFA2.

In-extremis !

Le CMSO réaliste d’entrée

Les p’tits bleus auront dû batailler une bonne demi-heure avant d’ouvrir la marque face au solide bloc défensif de l’EFC. Car malgré un début de match réussi par les visiteurs, c’est bien le CMSO qui allait débloquer les compteurs sur sa première véritable occasion. Charaf Aït Saïd glissait au sol dans la surface mais parvenait tout de même à décaler le cuir sur Alexis Mainemare. Le milieu osselien ne se posait pas de question et voyait sa frappe du gauche se loger dans le petit filet de William Geoffroy. Imparable ! 1-0 (29e).

Bien que menés au score, la réaction des visiteurs ne parvenait pas jusqu’au but de Matthieu Lacaille et les deux équipes en restaient là pour ce premier acte.

Evry recolle, Lequang expulsé

A l’entrée de la seconde période… et de la surface, Evry obtenait un très bon coup-franc. Le tir d’Ahmed Mogni était repoussé par le poteau avant de revenir sur Nazouam Ali. L’attaquant évryen, en position idéale, ne laissait pas filer l’occasion et ramenait les siens dans le match: 1-1 (48e).

La tâche des Osseliens se compliquait quelques minutes plus tard lorsque Monsieur Eveno décidait d’exclure Jonathan Lequang pour un tacle à retardement. Une décision assez sévère pour le capitaine osselien (54e).
A dix contre onze, le match changeait de physionomie et sur nouveau coup de pied arrêté, Evry profitait de son avantage pour enfoncer le clou. Le bon centre d’A. Mogni trouvait Abdoul Tambadou, libre de tout marquage, qui crucifiait M. Lacaille d’une tête à bout portant : 1-2 (68e).

Les hommes d’A. Zamrat, combatifs, jouaient leur va-tout. Cependant, les meilleures occasions étaient à mettre à l’actif des visiteurs qui, en contre, manquaient à plusieurs reprises le « break » par manque de lucidité et de maladresse.

Au bout du suspense

Evry regretterait amèrement ces opportunités ratées…
Sur l’ultime action bleue, Malik Abdelmoula trouvait C. Aït Saïd, esseulé au second poteau. Le jeune osselien endossait le costume du sauveur et frappait sèchement des 8 mètres pour prendre le meilleur sur W. Geoffroy : 2-2 (90e+3). Inespéré.

Alors que le ballon était encore dans les filets du portier evryen, M. Eveno sifflait la fin de cette rencontre. Le public du stade Marcel Billard pouvait exulter. Les Osseliens revenaient de loin ! Les Evryens pouvaient quant à eux nourrir d’énormes regrets. En effet, ces 2 points perdus à la dernière seconde pèseront sûrement beaucoup lors du décompte final.

. . . .

A Oissel, le CMS Oissel et Evry FC font match nul 2 à 2 (1-0)
Buts pour Oissel : A. Mainemare (29e), C. Aït Saïd (90e+3)
Buts pour Evry : N. Ali (48e), A. Tambadou (68e)
Avertissements pour Oissel : Coulibaly (45e), Abdelmoula (49e), Mauger (90e+3)
Expulsion pour Oissel : Lequang (54e)
Avertissement pour Evry : M. Touré (60e)

Rédacteur : Romain & Jero
Photo d’archive © J.Lanier