480x264-cmso-usq2

La joie de A. Ouadah. Il vient d’ouvrir le compteur des p’tits bleus.

. . . .

Oissel lance sa saison face à Quevilly

Les osseliens recevaient ce samedi leurs voisins quevillais. L’opportunité pour l’une des deux formations d’empocher sa première victoire de la saison. L’occasion aussi, de retrouvailles entre Abdel Zamrat (CMSO) et Eric Ratsimbazafy (USQ), ex-partenaires de jeu, aujourd’hui entraîneurs et adversaires…

Une attaque qui se cherche

Pas de round d’observation. Cette rencontre démarrait sur les chapeaux de roues ! Les quevillais allumaient les premières banderilles par Antoine Bouvet (3e) puis d’Akeen Adeyemi (4e). Les p’tits bleus réagissaient dans la foulée mais Abdelali Ouadah, sur une ouverture de Pierrick Lebourg, n’accrochait pas le cadre (6e) aux 16 mètres. Julien Travailleur ne faisait pas mieux sur l’action suivante, pourtant bien trouvé par Charaf Aït Saïd et libre de tout marquage dans la surface : sa tête s’envolait au-dessus de la cage (9e).

Au terme d’une légère domination, Alexis Mainemare (44e) et P. Lebourg (45e) mettaient Jordan Paëme à contribution juste avant la pause, sans plus de réussite. Le « compteur but » des hommes de Jean Degenaers restait incroyablement figé.

Lacaille permet au CMSO de rester dans le match

Dès le retour des vestiaires, les visiteurs allaient se créer une énorme occasion. Abdaramane Diop prenait le meilleur sur Marvin Langlois à l’entrée de la surface et frappait, du pointu, à bout portant. Bien heureusement, Mathieu Lacaille, attentif, repoussait le danger d’un arrêt réflexe (46e) !

Le CMSO répliquait et le centre de Jonathan Lequang, monté sur son aile droite, aurait pu connaître meilleur sort. J. Travailleur (60e), d’une frappe croisée ainsi que Yohann Mauger (63e), d’une splendide reprise de volée, tentaient bien de forcer la décision mais J. Paëme restait impeccable.

Ouadah délivre le CMSO

La 68e minute serait celle de la délivrance. Sur un corner botté de la droite par P. Lebourg, la sphère retombait au second poteau sur A. Ouadah qui frappait instantanément. Le portier de l’USQ devait cette fois-ci s’avouer vaincu : 1-0.

E. Ratsimbazafy demandait alors à sa réserve de tout donner afin d’arracher un résultat. C’était sans compter sur M. Lacaille « en état de grâce » à Marcel Billard ! Le gardien bleu, pris en plein contre-pied sur un coup-franc détourné par le mur, parvenait à repousser le cuir sur sa ligne de but (70e) grâce à sa réactivité. Et lorsque ce dernier était battu, comme ce fut le cas sur corner, Ismaël Diack endossait le costume de pompier de service (85e).

446-cmso-usq-lacaille

M.Lacaille, mal embarqué sur ce coup-franc, va réussir à claquer la balle hors du but.

. . . .

En pleine crise de confiance, Jonathan Lequang pouvait même plier le match mais la frappe sèche du capitaine osselien s’écrasait sur la transversale (73e). A plusieurs reprises, le CMSO pouvait inscrire ce second but qui aurait sûrement évité une fin de match stressante. Mais le « onze » d’Abdel Zamrat pêchait toujours dans la finition. Albert Massouké, fraîchement entré en jeu, était idéalement servi à trois reprises. Mais, précipitation ou maladresse, la recrue estivale du CMSO ratait l’immanquable (83e, 89e et 90e+2). Ces manqués se révèleront finalement anecdotiques, Monsieur Eveno sifflant la fin du match dans la foulée sur ce score de 1 à 0.

. . . .

A Oissel, le CMS Oissel bat l’US Quevilly (b) : 1-0 (0-0).
But pour Oissel : A. Ouadah (68e).
Avertissement pour le CMSO : S. Delesques (26e) et Y. Mauger (34e).
Avertissements pour l’USQ(b) : A. Bouvet (26e).

Rédacteurs : Romain & Jero
Photos © J.Lanier


Des photos du match

Rendez-vous dans la galerie ici : CMS Oissel – US Quevilly 2
Attention : il y a 2 pages de photos (37 photos)

cms-oissel-us-quevilly_MG_5311

Rappel sur l’utilisation de la galerie :

1 – Sélectionnez vos photos favorites en cliquant sur l’icône Coeur
2 – Téléchargez votre sélection finale en une seule fois (zip).