caen-cmso_UNE

A. Ouadah, buteur à deux reprises / photo d’archive

. . . .

Déplacement périlleux chez son voisin bas-normand, le SM Caen(b). Du côté de la feuille de match, Abdel Zamrat renouvelait sa confiance au onze victorieux aligné deux semaines auparavant face à l’UJA Maccabi Paris, à l’exception de Laurent Ledemé, blessé. Ismaël Diack retrouvait donc son poste de latéral gauche.

La bonne opération du CMSO

Des Osseliens malmenés

Le rythme élevé, voulu dès l’entame par le CMSO, profitait à Osée Diampo (2e) puis Adama Sidibé (4e), premiers à mettre à contribution Paul Reulet, le portier caennais. Mais les locaux reprenaient rapidement le contrôle du jeu en profitant des approximations de la défense bleue. Ainsi, sur une passe en retrait trop légère de Sébastien Delesques, Adama Diakhaby, en position un peu excentrée, voyait son pointu flirter la transversale de Mathieu Lacaille (7e).

S’ouvrait alors le quart d’heure de Monsieur l’arbitre. Dans un premier temps, Monsieur Decoster refusait aux caennais à deux reprises (12e et 30e), un pénalty. Même décision pour Alexis Mainemare qui filait seul au but avant d’être envoyé au tapis par un défenseur adverse… (13e). Après ces décisions contestables tant elles pouvaient influer sur le cours du jeu, les locaux accentuaient leur domination. Il fallait toute l’expérience de S. Delesques, en position de dernier défenseur, pour contrecarrer les plans de deux Caennais qui se présentaient face à lui.

A. Ouadah offre un doublé au CMSO

On se dirigeait donc vers un score vierge flatteur pour les Osseliens à la pause. Moment choisi par les hommes d’Abdel Zamrat pour virer en tête. Sur une récupération au milieu de terrain, les p’tits bleus se projetaient rapidement vers l’avant. Abdel Ouadah et A. Sidibé combinaient parfaitement. Ce dernier servait idéalement le premier qui, plein de sang froid, prenait l’ascendant sur le portier caennais d’un astucieux « petit » extérieur du pied ! 0-1 (41e).

Au retour des vestiaires, les Osseliens enfonçaient le clou. Sur un coup-franc à l’angle de la surface, Yohann Mauger déclenchait une combinaison travaillée à l’entraînement. Faisant mine de frapper, le milieu de terrain décalait A. Ouadah à l’entrée de la surface qui reprenait la sphère sans contrôle, du droit. Le ballon se frayait un chemin entre une multitude de jambes avant de heurter le poteau puis de rentrer dans les filets : 0-2 (50e).

L’homme en forme côté CMSO s’offrait ainsi un doublé et devenait par la même, meilleur buteur du club.

Une fâcheuse habitude

Complètement abasourdie, la réserve caennaise ne parvenait plus à s’approcher du but de M. Lacaille. Le CMSO maîtrisait parfaitement les débats et aurait même dû se mettre définitivement à l’abri. A. Ouadah (59e), intenable, et A. Mainemare (62e) manquaient des occasions « en or » de plier définitivement la rencontre.

Mais alors que les locaux avaient rendu les armes, ils réussissaient contre toute attente à réduire le score sur un corner anodin. Hamza Ould-Jawar profitait d’une défense statique pour redonner espoir à ses partenaires : 1-2 (83e).

Ce retour dans les dernières minutes s’avérait sans conséquence. Les p’tits bleus se créaient même deux opportunités de faire le break dans les arrêts de jeu par l’intermédiaire de Georges N’Goumé, de retour de blessure (90e+3) puis A. Ouadah (90e+4) mais sans succès.

Le CMS Oissel décroche ainsi sa première victoire à l’extérieur de la saison en championnat et confirme également son regain de forme. Encourageant pour la suite de la saison.

. . . .

A Caen, le CMS Oissel bat le SM Caen(b) : 2-1 (1-0).
But pour le SM Caen(b) : H. Ould-Jawar (83e)
Buts pour Oissel : A. Ouadah (41e et 50e)
Avertissements pour le SM Caen(b) : ( ? )
Avertissement pour le CMSO : I. Diack (85e).

Rédacteurs : Romain & Jero
Photo © J.Lanier