Revue de presse mise à jour le 04.11.2013 à 12h20


Zamrat a voulu surprendre Gravelineshttp://www.paris-normandie.fr

«Samedi après-midi, les Osseliens ont vaincu le signe indien en dominant l’US Gravelines (3-1). Abdel Zamrat et ses joueurs ont ainsi mis un terme à la série noire débutée lors de la saison 2009-2010 (4d., 2n.). Pour conjurer le mauvais sort, le tacticien des banlieusards rouennais a rivalisé de roublardise.
Pour quelles raisons avez-vous adopté un schéma tactique inédit pour démarrer la rencontre ?
Abdel Zamrat : « Cela fait longtemps qu’on connaît Gravelines et ça fait aussi longtemps qu’ils nous connaissent. Du coup, j’ai voulu surprendre en jouant avec un 3-5-2 original, avec l’ambition de produire un jeu axé sur l’offensive et créer le surnombre en attaque avec les débordements de Jonathan (Lequang) et Ismaël (Diack). Nous avons d’ailleurs profité d’une quinzaine de jours entre deux journées pour mettre au point ce système. »
Avez-vous douté quand vos adversaires ont réduit l’écart ?
« Sincèrement, non. Je connais mon groupe. Il gagne progressivement en expérience, en maturité. C’est un peu comme lors de nos rencontres précédentes avec le Maccabi et le SM Caen, on n’a rien lâché. »
Et lorsque votre défenseur Pierre Hazet est expulsé et que vous devez finir la partie en infériorité numérique pendant les vingt dernières minutes ?
« Honnêtement on ne s’est jamais aperçu que Gravelines jouait à 11 contre 10. Cela dit, pour en revenir à l’expulsion de Pierre et pour en avoir discuté avec lui, il m’a affirmé ne pas avoir vu son adversaire revenir dans son dos. Quelque part, c’est un mal pour un bien car le gars (Halle) partait seul en direction du but défendu par Mathieu (Lacaille). »

PROPOS RECUEILLIS PAR C. S.

A OISSEL, CMS OISSEL BAT US GRAVELINES 3 À 1 (1-0)
Arbitre : M. Roy. Spectateurs : 150.
Buts pour Oissel : Sidibé (37e), Lebourg (54e, 83e sp) ; pour Gravelines : Hallé (59e).
Avertissements à Oissel : Mignot (48e), Colinet (79e) ; à Gravelines : Verreecque (75e), Magniez (82e), Hallé (84e), Decae (86e).
Expulsion à Oissel : Hazet (70e).

OISSEL : Lacaille – Hazet, Mignot puis Ngoumé (63e), Delesques – Lequang (cap), Lebourg, Colinet, Mainemare puis Diampo (71e), Diack – Ouadah, Sidibé puis Aït Saïd (89e).
Entraîneur : Abdel Zamrat.
GRAVELINES : Magniez – Lemaire, Sangaré, Blanckaert, Hecquet – Izem puis Damman (46e), Sborgni (cap) puis Vereecque (61e), Flasque puis Decae (77e), Briesmalien – Hoguet, Hallé.
Entraîneur : Giuseppe Bianco.

Oissel réussit la passe de trois face à Gravelineshttp://www.paris-normandie.fr

En s’adjugeant un troisième succès d’affilée en championnat hier, le CMS Oissel a conforté son rang dans le haut du tableau. Une victoire indiscutable de l’aveu même du coach nordiste Giuseppe Bianco « Nos adversaires méritent les quatre points. Notre défaite est logique. »
Il est vrai que durant les quarante-cinq premières minutes, Lequang et ses coéquipiers dominent les débats de la tête et des épaules. En se présentant sur la pelouse dans un schéma tactique inédit, abandonnant leur traditionnel 4-2-3-1 pour un 3-5-2 original, les locaux ne tardent pas à démontrer leurs intentions.
Les deux premiers corners obtenus rapidement (7e,10e) en leur faveur donnent le ton de cette première moitié du match.
Après un centre en retrait délivré par Sidibé que Colinet expédie dans les nuages (18e), c’est au tour de Mainemare de se mettre en évidence mais sa tête plongeante ne trouve pas le cadre (20e). C’est finalement par une action amorcée par Lebourg, alertant Ouadah sur le flanc droit, que Oissel trouve l’ouverture. Le centre aérien de ce dernier permet à Sidibé, étrangement démarqué dans la surface, de propulser le cuir de la tête au fond des filets (37e, 1-0) Une juste récompense des efforts consentis par les Seinomarins.
Réduits à dix, Oissel aggrave le score
En seconde période, les Oisseliens ne tardent pas à doubler la mise. Lebourg exploite une maladresse de Magniez pour donner un avantage substantiel aux siens (54e, 2-0). Tout porte à croire dès lors que les Gravelinois vont se faire dévorer à la sauce normande. Que nenni, c’est tout le contraire qui se produit. Bien lancé par Briesmalien dans le dos de la défense seinomarine, Hallé ajuste une frappe qui se loge dans le petit filet (59e, 2-1).
En supériorité numérique après l’expulsion logique de Hazet, les protégés de Bianco tentent le tout pour le tout. Mais ils se font surprendre. Sur une contre-attaque initiée par Diampo, Sidibé est déséquilibré dans la surface par Magniez. Le penalty transformé par Lebourg (83e, 3-1) donne une ampleur au score en harmonie avec la physionomie de la partie.

Gravelines a eu une réaction trop tardive à Oissel ! – www.lavoixdunord.fr

«Trop timides en première période et en supériorité numérique vingt minutes, les Gravelinois ont laissé passer l’occasion de ramener des points d’Oissel, ce samedi après-midi. « Nos adversaires méritent les quatre points. On les a trop respectés, on les a trop laissés jouer surtout en première mi-temps », analysait le coach gravelinois Guiseppe Bianco.

En se présentant sur la pelouse dans un schéma tactique (3-5-2) inédit, les locaux ne tardaient pas à démontrer leurs intentions. Si Diack multipliait les centres sans toujours trouver preneur, c’est finalement par une action amorcée par Lebourg alertant Ouadah sur le flanc droit qu’Oissel trouvait l’ouverture. Son centre aérien permettait à Sidibé, étrangement démarqué dans la surface, de marquer de la tête (37e).

Le début de la seconde période était à l’image de la première. Les Osseliens ne perdaient pas de temps. Lebourg exploitait une maladresse de Magniez (54e). Tout portait à croire que les Gravelinois allaient se faire dévorer. C’est le contraire qui se produisait. Bien lancé par Briesmalien dans le dos de la défense, Hallé ajustait une frappe dans le petit filet (59e). En supériorité numérique après l’expulsion logique de Hazet, coupable d’un croc-en-jambe sur Hallé qui filait seul au but, les Gravelinois donnaient du fil à retordre à leurs hôtes. Mais, suite à sur une contre-attaque de Diampo, Sidibé était déséquilibré dans la surface par Magniez. Le penalty était transformé par Lebourg (83e). CLAUDE SEVENO

OISSEL- GRAVELINES : 3 – 1 (1-0).
Arbitre : M. Roy. Spectateurs : 150.
Buts pour Oissel : Sidibé (37e), Lebourg (54e, 83e sp) ; pour Gravelines : Hallé (59e).
Avertissements à Oissel : Mignot (48e), Colinet (79e), à Gravelines : Verreecque (75e), Magniez (82e), Hallé (84e), Decae (86e). Expulsion à Oissel : Hazet (70e).