Suprématie en jeu – www.paris-normandie.fr

Stoppés dans leur élan à Gravelines (défaite 3-2) après une série de six matches sans défaite (4 victoires, 2 nuls), les Osseliens sont repartis de l’avant dimanche dernier en disposant aisément de l’Evreux FC 27 (2-0).

Demain, les hommes de Raynald Bertin seront à nouveau opposés à une équipe normande puisque le calendrier leur propose un déplacement à Ménilles pour se mesurer aux réservistes du Pacy Vallée d’Eure football. Un derby des extrêmes. Entre une équipe pacéenne qui lutte chaque week-end afin de grappiller quelques points en vue de son maintien et une autre qui joue les premiers rôles dans le championnat avec un appétit croissant.

Au match aller, Ngoumé et ses potes avaient dû leur salut grâce à un but égalisateur d’Oumar Konté, l’ancien pacéen, dans les ultimes minutes de la partie (87e). Ce dernier avait répondu à Ba, auteur du premier but du match peu après le premier quart d’heure (17e). « Je m’en souviens encore, affirme Konté. Nous venions de battre Evreux à l’extérieur (1-2) huit jours avant et on avait pris ce match un peu à la légère. » Une analyse partagée par son coach. « Sans y mettre le sérieux nécessaire. Cela avait été très compliqué et le résultat heureux pour nous. »

Lundi soir lors de la séance d’entraînement, Bertin a rappelé à ses joueurs cet épisode de la première manche, les exhortant à ne pas commettre deux fois la même erreur. « D’autant qu’avec l’esprit revanchard qui les caractérise, les Pacéens vont tout faire pour nous battre. Nous risquons d’avoir en face de nous une équipe singulièrement renforcée. Beaucoup plus forte que celle qui nous avait rendu visite. »
C. S.

DEMAIN A 15 H

Absences : Lequang (contracture), Samson (déchirure), Corréa (élongation).
Entrées : Mainemare (Choix de l’entraîneur), Tchiamas (remis de blessure) à Oissel.
Oissel : Tchiamas – Ratsimbazafy, Jourdaine, Delesques, Dikanda – Deloumeaux, Depri, Mauger, Lederne – Konté, Ngoumé.
Remplaçants : Laup, Devassy, Mainemare, Fagot (g).
Entraîneur : Raynald Bertin.

Pacy attend Konté – www.paris-normandie.fr

Omar Konté sait à quoi s’attendre, demain à Ménilles : le puissant attaquant osselien va se frotter à une défense pacéenne en acier, la deuxième du championnat derrière Calais (seulement 17 buts encaissés en 20 matches). Et, surtout, à une défense qui le connaît sur le bout des crampons, puisqu’il portait les couleurs du PVEF la saison passée.

Certes, cela ne l’avait pas empêché d’obtenir l’égalisation lors du match aller à Marcel-Billard (1-1).
L’un des 11 buts du Cléonnais (23 ans), soit trois de moins que le Pisciacais Louisy-Daniel, roi des buteurs du groupe A, mais déjà trois de plus que lors de la saison 2008-09 de CFA 2 avec Pacy, parsemée il est vrai de piges en équipe première (9 apparitions en National).

Bodgan Adamiak n’est bien sûr pas disposé à le laisser augmenter son capital. « C’est un joueur relativement prévisible dans son jeu, dans ses courses, mais qui vous use physiquement », explique le défenseur polyvalent du PVEF, qui devrait évoluer dans l’axe demain aux côtés de Mounkala. Donc en prise directe avec Konté. « Dans les contacts, Freddy saura s’occuper de lui, à la régulière bien sûr », sourit le joueur de 23 ans.