Revue de presse mise à jour le 18.11.2013 à 20h30


Louvel : « Etre plus méchants » – www.paris-normandie.fr

La situation ne s’améliore toujours pas à domicile pour votre équipe qui essuie son quatrième revers en cinq apparitions à Deschaseaux.
Johann Louvel : « Nous sommes tombés sur plus vicelards que nous, sur une équipe d’expérience. Nous prenons encore des buts sur des petites fautes, des erreurs qui s’accumulent alors que nous étions pourtant parvenus à faire le plus difficile en revenant au score. »

Qu’est-ce qu’il manque aujourd’hui à votre équipe pour pouvoir définitivement inverser la tendance ?
« Pour commencer, il faudrait être plus méchants et arrêter sur certaines phases de faire preuve de naïveté. Et il y a bien sûr toujours cette concentration qui nous fait défaut. »

Vos joueurs ont montré un visage plus conquérant en seconde période en apportant un peu plus de folie. Peut-être est-ce justement la clé ?
« Il y a eu en effet une grosse réaction. Les garçons se sont rendu compte qu’il fallait effectivement en mettre davantage pour pouvoir espérer quelque chose à l’arrivée. Mais ce genre de comportement, c’est d’entrée de match qu’il faut le sortir. »

Zamrat : « le succès est mérité » – www.paris-normandie.fr

Victorieux pour la quatrième fois consécutive samedi après-midi au Havre (2-1), Abdel Zamrat et ses protégés ont conforté leur présence sur le podium du groupe A de CFA 2, s’adjugeant même au passage la place de dauphin longtemps occupée par Bastia. Pour la réserve du HAC et Johann Louvel en revanche, la situation se complique un peu plus.

Quelle est votre première réaction après ce nouveau succès de votre équipe ?
Abdel Zamrat : « Ce match était l’occasion pour nous de passer devant Bastia au classement en cas de victoire. C’est chose faite. Le fait d’être allé chercher les Havrais haut et de les avoir pressés leur a posé beaucoup de problèmes. Nous les avons ainsi empêchés de jouer. Au vu de la première mi-temps où j’ai le sentiment que nous aurions pu marquer davantage, le succès est mérité. »

Tout aurait pu pourtant basculer suite à l’égalisation havraise en seconde mi-temps…
« C’est vrai que ce but nous a perturbés un petit peu dans notre projet de jeu. Mais nous avons encore montré une force de caractère et une qualité qui nous a permis de reprendre l’avantage tout de suite après. Ce fut un peu plus compliqué sur la fin car l’enjeu était dans les têtes. Mes joueurs se sont surtout attachés à bien défendre. J’ai l’impression qu’en continuant à jouer, nous aurions pu pourtant marquer davantage. »

Cette quatrième victoire consécutive synonyme de deuxième place au classement vous permet-elle  aujourd’hui de rêver un peu plus ?
« Aujourd’hui, nous sommes à sept points du premier Arras. Lorsque nous sommes sur le podium, c’est très dur d’y rester. C’est ce que j’ai dit à mes joueurs. Nous essayons de gratter des points chaque week-end et prenons simplement les matches les uns après les autres. Nous ferons surtout un premier point en décembre avant d’aborder la seconde partie de saison.