Marck stoppe Oissel – www.paris-normandie.fr

Après cinq victoires consécutives et un nul concédé lors de leur dernier match contre Grande-Synthe (0-0) il y a neuf jours, les Osseliens avaient à cœur de bien faire samedi. Mais face à Marck, le match fut étrangement plus difficile que prévu. La faute à une équipe nordiste très soudée tout au long du match, à l’inverse des Osseliens qui étaient trop irréguliers. Les visiteurs mettaient aussi beaucoup d’intensité dans ce match, peut-être avec le souvenir de leur récente défaite encaissée à Gravelines (2-0). Passant à plusieurs reprises d’ouvrir le score, les Nordistes étaient cependant trop nerveux pour concrétiser leur domination par un but.

Mentions spéciales aux deux gardiens
Si les joueurs des deux équipes ne brillaient guère, manquant plusieurs de leurs tentatives d’ouvrir le score, c’est aussi grâce, ou à cause, des gardiens des deux équipes respectives. Très souvent dos au mur, ces derniers réalisaient des prouesses pour maintenir leurs équipes respectives à flot. Quand Julien Lenglet ouvrait le score à la 83e pour Marck, personne n’était vraiment surpris car le gardien normand, Mathieu Lacaille, commençait à s’essouffler dans ses cages. Il y eut encore moins de surprises lorsque Plikheili Barabadze égalisait à quelques secondes de la fin réglementaire. Les prolongations ne donnant rien, hormis un accrochage entre le gardien visiteur Jason Corbeau et Pierrick Lebourg qui fut directement expulsé, les deux équipes se quittaient sur le score de parité de 1 à 1. Sans le dire ouvertement, on est plutôt satisfait côté osselien de ce match nul : « C’est une équipe qui défend bien et qui garde une bonne maîtrise du ballon. Le but que nous encaissons provient d’une contre-attaque adverse. Nous en remettons un juste après, mais ce nul reste une grosse déception. » Le discours du match a été à l’image du match : être patient dans le jeu, mettre plus de vitesses et d’intensité dans l’effort pour obtenir un résultat positif, détaille l’entraîneur Osselien Abdel Zamrat. « Ce que nous n’avons pas réussi à faire. Trop de pertes de ballons, absent dans les trente mètres, trop de déchets techniques nous ont coûté le match. Mais notre objectif de fin de saison reste de finir dans les trois premières équipes de notre poule. »

A Oissel, CMS Oissel et AS Marcks 1 à 1 (0-0)
Arbitre : M. Beau.
Buts pour Oissel : Barabadze (90e) ; pour AS Marck : Lenglet (83e).
OISSEL : Lacaille, Lequang, Mauger (Dia, 75e), Delesques, Mignot, Maniemare (Barabadze (72e), Ait Said, Lebourg, Sidibe, Travailleur (64e), Counet.
Entraîneur : Abdel Zamrat.