Riou, le 12e homme – www.paris-normandie.fr

On a coutume de dire que le 12e homme d’une équipe est son public. A Oissel, bien difficile d’affirmer une telle vérité, car on ne se presse pas au guichet du stade Marcel-Billard les jours de match… À l’exception, dans la tribune, d’un fan inconditionnel prénommé Serge qui ne cesse d’encourager ses favoris en leur adressant des « Allez les p’tits Bleus », le (maigre) public local n’est pas du genre à soutenir son équipe de la voix. Parfois on entendrait presque une mouche voler dans les gradins, un silence troublé de temps en temps par le président Jean Degenaers menaçant l’arbitre d’être privé de casse-croûte pour une erreur de jugement.
En réalité, le 12e homme du CMSO se nomme Thierry Riou. Le dirigeant, l’intendant, l’homme à tout faire, le soigneur également, le ramasseur des ballons mais aussi et surtout le trésorier du club. Depuis trois ans qu’il s’assoit tous les week-ends sur le banc de touche, le natif d’Elbeuf – qui a soufflé ses 47 bougies jeudi dernier – organise et gère notamment les déplacements de l’équipe première, comme celui qu’effectueront aujourd’hui les hommes d’Abdel Zamrat à Amiens. « Au début, c’était un peu compliqué, mais au fil du temps on s’adapte, on corrige les erreurs du passé. Et puis on remplit un carnet d’adresses, bien utile pour réserver les restaurants ou les hôtels. » Celui qui porte de multiples casquettes au club – « alors que le bénévolat se perd, moi je suis un cumulard » – a immédiatement trouvé grâce auprès du coach.

Le grand frère
« Il joue un rôle très important auprès des joueurs. C’est en quelque sorte le grand frère de l’équipe, le chouchou, insiste Zamrat. Il porte des valeurs humaines et dans les moments difficiles il relativise, il positive. J’entretiens des rapports privilégiés avec lui. C’est une personne indispensable dans un club. » En fait, celui qui a transmis à ses deux filles les valeurs du bénévolat, Charline – l’aînée (17 ans) est au guichet les jours de match et Camille (10 ans) prépare la collation lors des rencontres à domicile – reste un personnage très modeste. « Mon rôle est simplement d’organiser au mieux tout ce qui tourne autour d’un match pour que les joueurs et le staff technique ne pensent qu’à la rencontre. »

C. S.

CE SOIR à 18 H
Absences : Lebourg (suspendu), Ngoumé (contracture), Barabadze (choix de l’entraîneur) à Oissel.
Entrée : Diack (choix de l’entraîneur) à Oissel.
CMS OISSEL : Lacaille – Lequang, Mignot, Delesques ou Langlois, Diack – Ouadah, Colinet, Mauger, Diampo – Sidibé ou Travailleur, Aït Saïd.
Remplaçants : Diakhaby (g), Langlois ou Delesques, Travailleur ou Sidibé, Mainemare, Dia.
Entraîneur : Abdel Zamrat.