cms-oissel-calais_UNE

C’était l’affiche de cette 15e journée de championnat : un match capital dans la course à la deuxième place entre le CMS Oissel et Calais RUFC. Et l’occasion, en cas de victoire des Osseliens, de détrôner symboliquement les Arrageois de la tête du championnat (leur match face à Marck ayant été reporté, Arras compte 3 matchs de retard).

Une défaite sans appel

Des débats équilibrés

Conséquence des fortes pluies de la semaine, la rencontre se disputait sur une pelouse très grasse. Calais affichait clairement ses ambitions dès l’entame et se montrait entreprenant. Seulement, les hommes de Djezon Boutoille pêchaient dans le dernier geste comme en attestent les tentatives de Bafodé Dramé (3e et 15e), le centre fuyant de Kilian Hurtrel (17e) ou encore le plat du pied beaucoup trop mollasson de Pascal Razak (19e).

Les p’tits bleus n’étaient pas en reste et répliquaient par l’intermédiaire d’Adama Sidibé, l’homme en forme du moment. Avec un tir en pivot aux 10 mètres, détourné par une jambe adverse (20e), une tête piquée sur corner (25e) et finalement une frappe puissante des 25 mètres (33e), ses tentatives ne connaissaient pas plus de succès.

Le CRUFC plie le match

Le CRUFC trouvait finalement la solution juste avant la pause. Sur un centre de l’angle de la surface d’Olivier Fournet, Jonathan Gomez, libre de tout marquage au second poteau, servait sur un plateau B. Dramé aux 8 mètres. L’attaquant calaisien ne se faisait pas prier et trompait Mathieu Lacaille d’une frappe en force (40e). 0-1

Les errances défensives du CMSO de la semaine passée face à la réserve quevillaise n’avaient pas été corrigées.
Au retour des vestiaires, les Calaisiens allaient plier définitivement la rencontre en profitant des défaillances récurrentes des locaux sur coups de pied arrêtés. Sur un corner botté de la droite, un visiteur prenait le meilleur et prolongeait de la tête au second poteau. P. Razac, étrangement seul, ne manquait pas l’offrande et se jetait sur la sphère pour marquer dans le but vide (47e). 0-2

Le CMSO impuissant

Les spectateurs du stade Marcel Billard, sous le choc, espéraient bien assister à une révolte des Osseliens. Il n’en était malheureusement rien. La faute à une très belle formation calaisienne qui maîtrisait les débats de la tête et des épaules. Elle aurait même pu aggraver la marque avec un peu plus de réussite. En effet, sur un centre mal ajusté, un Calaisien trouvait la transversale de M. Lacaille (50e). Puis, P. Razak manquait le doublé, n’appuyant pas assez son plat du pied aux 8 mètres. Enfin, sur un énième corner, un Calaisien, esseulé au second poteau, reprenait sans contrôle (74e). La sphère finissait heureusement sa course sur le montant droit du portier osselien (77e).

Le succès de Calais ne souffrait par conséquent d’aucune contestation. Les hommes d’Abdel Zamrat perdaient ainsi l’occasion d’éliminer un concurrent direct dans la lutte à la deuxième place.

Notons que le CMSO s’incline pour la première fois de la saison à domicile. Il enchaîne aussi une deuxième revers consécutif en championnat, ce qui ne lui était pas arrivé. Les Osseliens devront donc vite se ressaisir et stopper l’hémorragie s’ils souhaitent terminer sur le podium à la fin de saison. Soyons rassurants en se souvenant qu’ils nous ont maintes fois démontré par le passé qu’ils en étaient capables.

· · · ·

A Oissel, Calais bat Oissel 2-0 (1-0)

Buts pour Calais : B. Dramé (40e), P. Razac (47e)
Avertissements pour Oissel : S. Bezzou (60e), J. Lequang (76e), G. Diafutua (90e)
Avertissements pour Calais : J. Gomez (36e), P. Razac (42e), B. Dramé (56e), F. Delplanque (65e)

L’équipe de rédaction : Audrey, Romain & Jero

Photo d’archive © J.Lanier