Oissel, le doute s’installe – www.paris-normandie.fr

C’est tout le paradoxe d’un championnat tronqué par les nombreux reports. Malgré un 3e revers de rang concédé sur la pelouse de l’UJA Maccabi Paris, Oissel a profité de l’énième report d’Arras pour prendre seul la tête du championnat. Si la formation nordiste devrait s’envoler en tête du classement avec ses quatre matches en retard, le CMSO est désormais menacé par Calais pour la 2e place : « Aujourd’hui, on va se battre pour finir parmi les meilleurs deuxièmes. Si en ce moment, nous avons quelques fragilités, j’ai rien à reprocher à mes joueurs. J’ai retrouvé les vertus de mon collectif même si le résultat escompté est une grande déception. On ne peut s’en satisfaire », soulignait l’entraîneur Abdel Zamrat.

Si l’entraîneur seinomarin était satisfait de l’investissement et de l’état d’esprit affiché par son groupe, il ruminait toutefois « le manque d’efficacité et le réalisme adverse. » Avec deux buts signés Koné (13e) et Diop (53e) pour trois occasions, la formation val-de-marnaise a été d’une efficacité à toute épreuve : « On traverse une période difficile, donc on manque de réussite. L’UJA marque dès sa première occasion et après le doute s’est installé. On domine la seconde période et on se fait piéger sur un contre. C’est dur à accepter, car hormis ces deux situations on maîtrise la rencontre. »

Sauf qu’en pêchant par approximation dans le dernier geste à l’image du coup franc de Lebourg sur le poteau (30e) et du tir de Delesques (75e), Oissel s’est montré trop maladroit pour renverser la vapeur : « La réussite nous a fuis mais le jeu a été séduisant avec quelques opportunités. On n’a pas été récompensé de notre emprise et de notre qualité de jeu. » En position de force en début d’année pour l’accession, la formation haut-normande ne cesse de griller des jokers avec trois défaites de rang et une fébrilité récurrente défensivement avec 8 buts encaissés à l’occasion de ces trois dernières sorties. La victoire est d’ores et déjà obligatoire pour la réception de la réserve caennoise samedi prochain afin de ne pas dilapider en rien de temps son crédit pris depuis le début de saison.