Oissel mérite sa place – Liberté Dimanche

Oissel a parfaitement rempli son rôle de dauphin du championnat de CFA 2 en s’imposant 3-1 largement devant la réserve Amiénoise.
 
En rentrant sur le terrain, les joueurs de Oissel ont tous en tête la 2e place du groupe A, potentiellement synonyme de montée en CFA. Ils savent que pour la conserver, il leur faudra mouiller le maillot face à l’équipe réserve du Amiens SC, d’ores et déjà reléguée.
Les jeunes Amiénois n’ont rien à perdre et ce sont eux qui ont l’initiative jusqu’à la 22e minute, où l’Osselien Konte décale alors pour Lederne sur la droite, qui lui remet en retrait ; encore une passe et c’est Samson qui envoie la balle au fond des filets, malgré les protestations des Amiénois qui réclamaient une faute (1-0, 22e).
Dès lors, les locaux reprennent le dessus. A la 41e cependant, sur un coup-franc joué rapidement, les visiteurs sont tout près d’égaliser : Jean Baptiste se joue de la sortie du portier local Tchiamas et transmet à Portejoie qui se voit déjà marquer. C’était sans compter sur N’Goumé, qui revenu de nulle part, vient sauver Oissel en expulsant la balle en corner.

Toujours à l’attaque
Au retour des vestiaires, les hommes de Raynald Bertin repartent de plus belle à l’attaque. Le résultat ne se fait pas attendre : Mauger, joliment décalé par Konte, centre en retrait et c’est Durimel le défenseur d’Amiens qui panique et trompe son propre gardien (2-0, 50e). La partie ne pouvait s’achever sans un but de l’incontournable Konte. Celui-ci balade Delecroix à la 65e pour enchaîner par une frappe puissante synonyme de 3-0. Amiens profite du relâchement qui s’ensuit et réduit le score par Bourbier à la 66e. Mais c’est trop tard pour espérer revenir et Oissel tient sa quatrième victoire consécutive. »
 
A Oissel, CMS Oissel bat Amiens SC (B) 3 A 1 (1-0) ;
Arbitre :  Mr Aimar – Spectateurs : 200 env.
Buts  pour Oissel : Samson (22e), Durimel (c.s.c 50e), Konte (65e) ; pour Amiens Bourbier(66e) ; 
Avertissements à Amiens : Bly (27e), Maison (43e) ;
 
OISSEL : Tchiamas – Lequang, Dikandabell puis Emmanuel (35e), Delesques, Jourdaine puis Ratsimbazafi (50e) – Deloumeaux, Lederne , Mauger, Samson puis Laup (62e)  – N’Goume (cap), Konte. Entraîneur : Raynald Bertin.
 
AMIENS : Delecroix – Maison, Bly, Baudry, Martinez, Durimel puis Dobelle (31e), Bourbier, Jean Baptiste puis Meresse (70e), Oumaouche, Ben Braham puis Finaz (55e), Portejoie. Entraîneur : Fabien Mercadal.

Rédacteur : Q. Bouttier

Oissel entrevoit le CFA – www.paris-normandie.fr

Samedi soir, pour leur dernier match à domicile, les hommes de Raynald Bertin ont offert une nouvelle victoire à leur public en s’imposant (3-1) face au Amiens SC (B). A une journée de la fin du championnat de CFA 2, le CMS Oissel fait ainsi un pas de plus vers la montée, en confortant sa place de dauphin derrière Calais. Au final, les huit premiers de chaque groupe et les quatre meilleurs 2e joueront en CFA l’an prochain.


« On avait à cœur de poursuivre la série de victoires après les succès contre Calais et Bastia, confie le capitaine osselien George Ngoumé après le match, sachant qu’on avait notre destin entre les mains – à savoir les deux derniers matches pour être sûr de finir 2e, ce qui signifie éventuellement une accession en CFA. On s’était dit de ne rien lâcher, quitte à ce que le résultat ne soit pas favorable, au moins qu’on mouille le maillot jusqu’à la dernière seconde. »



Un match nul suffira

Un but de Stéphane Samson (22e) a rapidement mis les Osseliens sur la voie du succès. Un succès, on ne peut plus important dans la course au CFA. Après avoir dominé Bastia en Corse mardi soir, les Seinomarins n’ont visiblement pas perdu de leur superbe et ont su répondre face aux réservistes picards. Les Amiénois, à l’instar de Durimel (50e), ont participé à mettre le CMSO dans le confort.


« On se méfiait parce que les équipes qui n’ont plus rien à perdre sont généralement plus dangereuses vu qu’elles jouent libérées (NDLR : Amiens est d’ores et déjà relégué en DH), mais on savait qu’on avait besoin de cette victoire pour atteindre notre objectif. »


Avec deux buts d’avance, l’heure était à la gestion. Et comme souvent, c’est à ce moment-là que le meneur crucifie le mené. Konte, déjà buteur à Bastia mardi, inscrivait son deuxième but de la semaine pour asseoir la domination osselienne.


« Je crois que la différence s’est faite sur le mental, parce qu’en face on avait une équipe quand même assez jeune. On savait qu’en leur rentrant dedans, en les empêchant de dérouler leur jeu, on prendrait le dessus et c’est ce qui s’est passé. »


« Une équipe de centre de formation, ça joue toujours, ajoute Raynald Bertin, l’entraîneur de Oissel. Ça n’a pas l’esprit d’une équipe d’amateurs sûre de descendre. On savait qu’ils viendraient là pour jouer et que ce serait difficile quoi qu’il arrive. Maintenant il reste un nul et on est sûrs d’être 2e. Il faudra aller chercher ça à Dreux, qui joue pour son maintien, ça va être un match accroché. »


Le CMS Oissel entrevoit plus clairement le CFA depuis samedi soir. Il lui reste un col à franchir