Photo © R.Basso

Une domination non récompensée

C’est sous un temps menaçant que le coup d’envoi de ce match comptant pour la 16ème journée de CFA2 est donné par les osseliens.

Le festival « Velandia »

Dès les premières secondes, sur la première action collective, Jonathan Lequang déborde sur le flanc droit et sert en retrait Pierrick Lebourg qui est tout prêt d’ouvrir la marque. Le gardien ébroïcien, I. Velandia, sort une première parade et dévie en corner. Les coéquipiers de Georges N’Goumé (c) s’installent alors dans le camp d’Evreux et organisent le jeu. Ils retrouvent P. Lebourg entre les lignes adverses. Le milieu osselien, bien inspiré, tente un lob des 25 mètres qui est claqué une nouvelle fois en corner par I. Velandia (4e).

Durant le premier quart d’heure, le jeu rapide d’Oissel en une touche de balle obligera les visiteurs à jouer bas. Les « rouges et noirs » tenteront bien de reprendre le jeu à leur compte en augmentant le pressing et en procédant par contre (7e et 12e) mais la défense du CMSO, mise à mal la semaine passée à Bastia, est bien en place.

C’est au tour de G. N’Goumé – bien servi par Ange Depri – dos au but et qui parvient à se retourner, de trouver les gants du portier d’Evreux, sur une frappe tendue à 20 mètres (16e). Dans l’action suivante, suite à une faute sur Y. Si Salem se présentant seul face au but et fauché aux abords de la surface, P. Lebourg tire le coup franc… pleine lucarne… et sorti une nouvelle fois par une splendide parade « Velandienne » (20e).

Coups de pieds arrêtés à gogo !

S’en suivra une période d’attaque/défense des deux équipes. Les corners avortés succédant aux coups francs déviés. (22e 26e 27e 33e). Les hommes d’Abdel Zamrat dominent toujours les débats et l’EFC27 a bien du mal à mettre son jeu en place, perdant trop de ballons.

A quelques pas de la pause, on retrouve une situation similaire à celle de la 20e minute. Une combinaison Lebourg/Si Salem/Coquio, stoppée par une faute adverse. Nouveau coup franc côté droit pour l’artilleur local. P.Lebourg qui place son ballon. On pense au centre mais c’est la lucarne la plus éloignée qui est visée… Mais le gardien de l’EFC27 se distingue une nouvelle fois ! (39e).

Un dernier corner (43e) et l’arbitre siffle la fin de cette première mi-temps, nettement dominée par les joueurs du CMSO qui n’ont jamais réussi à concrétiser leurs assauts sur la cage d’un Velandia impérial.

Les deux équipes se neutralisent

Au retour des vestiaires, l’équipe d’Evreux décide d’augmenter son volume de jeu. Elle se procure d’ailleurs le 1er coup de pied arrêté : un coup franc sorti en corner par Sébastien Delesques (46e), maître du jeu aérien dans la défense osselienne.
Les ébroïciens durcissent le jeu et J. Tétard est le premier averti (53e).

A la 58e min., S. Delesques est à la récupération et lance le contre. Il transmet à son capitaine qui glisse à Y. Si Salem lancé dans la surface : passement de jambes, fixation du défenseur, malheureusement sa passe en retrait est détournée en corner. La balle du corner, mal dégagé par la défense adverse permet à « Jo » Lequang de tenter une reprise de volée… à côté.

Les « rouges et noirs », à leur tour, obtiennent deux corners consécutifs (61e 62e), sans plus de réussite. Ils décident alors de faire entrer Omar konté (61e), l’ex « sérial butteur » osselien de la saison passée, pour remplacer O. Hameau.
Mais le jeu est haché, le terrain est gras et l’EFC27 devient plus agressif. Après un énième coup-franc tiré par P. lebourg, qui manque le cadre (70e), les milieux du CMSO paient les efforts de la première mi-temps et concèdent plusieurs duels. Ce sont désormais les visiteurs qui monopolisent le ballon. O. Konté et C. Autret se distinguent et permettent à à Evreux d’être plus dangereux.
 Des frappes bien repoussées par Ghyslain Tchiamas (81e et 85e), jusque là peu inquiété.

Les dernières minutes…

Les deux équipes tentent le tout pour arracher les points de la victoire O. Konté est à deux doigts d’y parvenir. L’attaquant, parti en duel face à son ex-partenaire S. Delesques, résiste et parvient à piquer son ballon par dessus G. Tchiamas sorti à sa rencontre. Sa balle heurte le poteau droit… longe la ligne de but… et vient mourir aux 6 mètres (91e).

Sous le déluge, les joueurs de l’EFC27 se créeront la dernière offensive, mais sans résultat. Les deux équipes se séparent sur un score vierge (0-0) qui ne fait l’affaire de personne. Oissel (9e) et Evreux (7e) restent ainsi stationnées au milieu du classement à 1 point d’écart.

Dans les autres matchs, à noter la victoire de Dunkerque qui conforte sa place de leader en battant Beauvais (2-1), futur adversaire des joueurs du CMS Oissel Football.


A Oissel, le CMS Oissel Football et Evreux FC27 font match nul : 0 – 0.

Remplacements :
Evreux Fc27 : C. Autret pour A. Raulin (59e) et O. Konté pour O. Hameau (62e)
CMS Oissel Foot. : A. Mainemare pour E. Devassy (65e) et W. Corréa pour Y. Si Salem (75e)
Avertissements :
J. Tétard (54e) et R. Manguele (72e), pour Evreux Fc27
S. Jourdaine (83e) pour CMSOissel Foot.

Rédacteurs : Eric & Jero


Retrouvez les photos dans la galerie
Sélectionnez vos photos préférées et téléchargez-les sur votre ordinateur.