Revue de presse mise à jour le 05.03.2011 à 9h30


« Oissel défie le leader » – www.paris-normandie.fr 

FOOTBALL.CFA 2 Confiant suite à ses deux dernières victoires, le CMS Oissel ne s’avoue pas vaincu cet après-midi, face à Dunkerque, le premier de la classe. 

Huit jours après un probant succès contre Chartres (3-0), faisant suite à celui obtenu à Beauvais huit jours plus tôt (0-3), le premier de la saison en déplacement, le CMS Oissel reçoit cet après-midi, l’USL Dunkerque le leader du championnat qui reste sur sept matches sans défaite (4 victoires, 3 nuls) et dont le dernier échec remonte au 8 janvier à… Chartres (4-1). De là à penser que les hommes de Raynald Bertin et Abdel Zamrat ne vont faire qu’une bouchée des Nordistes, il n’y a qu’un pas que ce dernier refuse de franchir tout en se réservant le droit de créer la sensation du week-end, à l’occasion de la 18e journée, en infligeant la troisième défaite de la saison aux protégés de Ludovic Pollet.

Rien à perdre
Au match aller, lors de la 4e journée, les Osseliens étaient parvenus à ramener les deux points du nul de leur voyage sur les bords de la Manche (0-0). « On avait été mis en difficulté durant la première période, affirme Zamrat. Mais en seconde mi-temps, en supériorité numérique après l’expulsion d’un joueur adverse (Muraglia) on avait dominé les débats. D’ailleurs, Yves (Adidiéma), Georges (Ngoumé) et Yannick (Laup) s’étaient procurés de réelles opportunités. En première mi-temps aussi, Guillaume (Lederne) et Pierrick (Lebourg) avaient eu l’occasion de marquer. »
Mais six mois après cette première confrontation, la donne a changé. Les Dunkerquois où évoluent désormais les anciens Normands, William Saint-Louis, (ex-Havre AC) et Raphaël Clapson (ex-Havre AC et ex-FC Rouen) jouent les premiers rôles et ne cachent pas leurs avides ambitions d’accession tandis que les banlieusards rouennais visent une place sur le podium. « Contre Dunkerque, nous n’aurons aucune pression sur nos épaules, assure encore Zamrat. Contrairement à eux, nous n’aurons rien à perdre. En revanche, si on parvient à les battre, alors on pourra envisager de tout gagner d’ici la fin de la saison. D’ailleurs, c’est l’objectif que nous nous sommes fixé entre le staff et les joueurs. Poursuivre sur notre lancée, rester dans la continuité de nos deux victoires. »

« L’USLD ne doit pas se reposer sur ses lauriers à Oissel » – www.lavoixdunord.fr

|  • FOOTBALLCFA2 |

À Hazebrouck, à Tribut face au Paris FC, l’USLD a démontré qu’elle était sur le bon chemin.

Elle a surtout pris des points et s’est détachée de la concurrence.

Désormais il faudra confirmer chaque samedi, histoire de préserver les cinq points d’avance sur Amiens AC. Pas question pour les Dunkerquois de se reposer sur cet acquis. Le but est de se mettre définitivement hors de portée des postulants à l’accession.

Cet après-midi, sur la pelouse d’Oissel, la formation dunkerquoise, privée de son fer de lance Alexandre Danset, étrennera son rôle de grand favori à la montée en CFA. Mais le souvenir du déplacement à Chartres (4-1), alors que l’USLD avait pris la tête au classement, est toujours en mémoire. Certes, les Dunkerquois ont pris de l’ampleur depuis, le déplacement chez les oisseliens n’a rien d’un match de reprise, comme ce fut le cas à Chartres. Mais méfiance tout de même. Oissel n’a perdu qu’un match à domicile. C’était le 22 août, lors de la première journée, contre Pacy (1-2). Si les Dunkerquois ont comptabilisé 20 points depuis la reprise, les Normands en sont à 18 unités. Le danger sera bien présent. « Oissel nous craint, mais cela ne nous empêchera pas d’être vigilant. Oissel possède deux attaquants de qualité et ne prend que très peu de buts à domicile. On va rencontrer une formation très cohérente, capable d’apporter le danger dans notre zone », souligne Ludovic Pollet.

La suspension d’Alexandre Danset, l’un des hommes en forme de ce début d’année, va obliger Ludovic Pollet à revoir sa copie. « Son absence nous obligera à modifier notre fonctionnement, mais cela ne nous empêchera pas de pénétrer sur la pelouse avec une idée en tête : infliger la deuxième défaite aux Normands sur leur terrain. » Le retour dans le groupe de William Saint-Louis et Raphaël Clapson sont des armes supplémentaires à l’actif du club dunkerquois, qui entend bien poursuivre sa série de 7 matchs sans défaite. •

A. B.

OISSEL (6e, 42 pts) – USLD (1er, 52 pts), 15 h, stade Marcel Billard.
– Absents : Mangane (en reprise), Hoguet (en reprise), Villard (genou) Danset (suspendu).
– Rentrent dans le groupe : Clapson, Saint-Louis, Leprince.
– USLD : Cabassud, Rytlewski ou Goyé, Belet, Terrière, Saint-Louis, F. Haelewyck, Pindi, Clapson, Marque, Muraglia, Senneville, Boudaud, Bellaredj, Kalhaoui, J. Damman, Leprince.

 
« Un déplacement à bien négocier » – www.usldunkerque.com 

Les joueurs de l’USLD se déplacent ce samedi à Oissel, l’équipe en forme du moment qui reste sur deux victoires consecutives 3-0 (face à Beauvais puis Chartres). C’est donc un déplacement périlleux qui attend les coéquipiers de Jean-Philippe BELET qui devront être très attentifs face à une équipe de Oissel qui possède la défense la moins perméable du championnat après celle des bleus et blancs (12 buts encaissés pour Oissel contre 11 buts pour l’USLD). Au match aller à Tribut, les deux équipes n’avaient pu se départager et le score était resté vierge (0-0)…

Lire la suite sur le site www.usldunkerque.com