Revue de presse mise à jour le 21.03.2011 à 10h00


« Oissel de mieux en mieux » – www.paris-normandie.fr

Et si le CMS Oissel venait à coiffer sur le poteau tous les concurrents dans la course au titre… Le leader Dunkerque battu dans le derby avec Grande-Synthe, l’Amiens AC tenu en échec à domicile par les réservistes de Bastia et les Osseliens qui s’imposent à Dives-sur-Mer: au train où vont les choses (quatre victoires, deux nuls en six rencontres), l’hypothèse est à envisager tant les hommes d’Abdel Zamrat et de son adjoint Raynald Bertin mettent du cœur à l’ouvrage dans le sprint final.

A la lecture du score final (0-4), votre victoire en déplacement dans le Calvados s’est-elle résumée à une simple formalité?
Raynald Bertin:«Pas franchement. On a vécu un premier quart d’heure un petit peu compliqué car nos adversaires nous ont mis la pression d’entrée. D’ailleurs ils obtiennent quatre ou cinq corners durant les six premières minutes. Après on revient aussitôt dans le match avec une tête de Florian (Coquio) de peu au-dessus, un tir de Georges (Ngoumé) qui frôle le montant et l’ouverture de la marque par Romain (Devassy) après ces quinze premières minutes difficiles.»

Ensuite, on suppose que vous déroulez tranquillement face à la lanterne rouge?
«Ils ont deux occasions pour revenir au score avant le repos. En réalité, la différence s’est faite en deuxième mi-temps. Nous avons été supérieurs dans le domaine physique, dans l’agressivité, la conquête du ballon. Un peu comme à Hazebrouck la semaine dernière. Et dans ces cas-là, on ne peut pas dire que Oissel est imbattable mais difficilement abattable (sic).»

Les résultats du week-end vous autorisent-ils à lorgner vers les sommets?
«L’objectif des dirigeants du club est de terminer dans les cinq premiers. Aujourd’hui, nous y sommes (5e). Maintenant, on ne va pas se voiler la face. Entre-nous, dans les vestiaires, on parle de l’une des deux premières. A condition de se montrer irréprochable au cours des dix derniers matches. Cela promet une fin de championnat indécise et surtout passionnante.»

A DIVES-SUR-MER,

OISSEL BAT DIVES 4 A 0 (0-1)

Arbitre: M.Gatefin.

Buts pour Oissel: Devassy (15e), Mainemare (55e), N’Goumé (75e), Mauger (90e +3).
Avertissement à Dives: Daigremont (27e).
CMS OISSEL: Lacaille – Lequang, Delesques, Perrigault puis Ouahbi (66e), Dikanda – Mauger, Devassy, Coquio – Lederne puis Lebourg (46e), N’Goumé, Mainemare puis Emmanuel (76e).
Entraîneur: Abdel Zamrat. 

C.S.

« Oissel sans pitié pour Dives-sur-Mer » – www.paris-normandie.fr

CFA2. En déplacement samedi dans le Calvados, Oissel n’a fait qu’une bouchée de Dives-sur-Mer.
 
Avec cinq matches sans défaite, Oissel aspirait bien à confirmer sa bonne dynamique à Dives, hier soir. Pourtant, d’entrée de match, les Divais harcelaient le camp adverse avec cinq corners en cinq minutes et trois frappes. Oissel, avec une tête de Coquio, obligeait Isabel à effectuer une belle parade (8e). Aucun round d’observation donc.
De fait, un mauvais dégagement de N’Simba dans l’axe permettait à Devassy de reprendre le cuir avant de loger un tir à ras de terre victorieux (0-1, 15e). Les Osseliens poursuivaient sur leur lancée en conduisant d’autres mouvements offensifs, face à des adversaires affichant certains signes de fragilité en défense. La densité du bloc haut-normand et son jeu de contre obligeaient manifestement les Divais à rester sur leurs gardes. Les débats devenaient hachés, ne laissant guère d’opportunités intéressantes se développer. Oissel continuait à jouer quelques coups sur le front de l’attaque mais le capitaine N’Goumé et ses camarades échouaient dans leurs différentes tentatives. Durant les arrêts de jeu, deux frappes puissantes mais trop précipitées d’Haubert rataient le cadre. Insuffisant pour espérer un retour à l’équilibre avant la pause.
Les hommes de Clément tentaient de conserver le ballon avant de succomber sur une nouvelle accélération adverse. N’Goumé sortait le ballon, puis un redoublement de passe entre Lequang et Mainemare permettait à l’attaquant de tirer d’une vingtaine de mètres. Isabel tombait une seconde fois (0-2, 55e).
Un shoot lointain d’Haubert faillit tromper la vigilance de Lacaille (71e), et témoignait ainsi de la volonté divaise de revenir au score. Ouahbi manquait néanmoins de tripler la marque (73e). Pas N’Goumé (0-3, 75e). La bataille des Calvadosiens était veine. Oissel avait bien dicté sa loi avec un dernier but de Mauger sur un centre d’Ouahbi (0-4, 93e). 

La fiche technique

A DIVES-sur-mer, OISSEL bat dives 4 buts à 0 (0-1)
Arbitre : M. Gatefin.
Les buts pour Oissel :Devassy (15e), Mainemare (55e), N’Goumé (75e), Mauger (90+3e).
Avertissements à Dives :
Daigremont (27e).
DIVES :Isabel – Dendura puis Atangana (25e), Lanois, Mu. Traoré, Lapisse – Daigremont, N’Simba puis Mo. Traoré (58e), Cauvin, Haubert – Hanteville, Lavallée.
Entraîneur : Ph. Clément.
OISSEL :Lacaille – Lequang, Delesques, Perrigault puis Ouahbi (66e), Dikanda – Mauger, Devassy, Coquio – Lederne puis Lebourg (46e), N’Goumé, Mainemare puis Emmanuel (76e).
Entraîneur : A. Zamrat.