Interview de l’entraîneur

Abdel Zamrat – Entraîneur du CMS Oissel Football

Vous n’avez pas réussi à prendre cette équipe de Grande-Synthe en défaut. Qu’est-ce qui a manqué pour trouver la faille ?
« L’adversaire était venu chercher le nul. Leur dispositif en 4-5-1 avec un gros bloc défensif était difficile à contourner. Pour les destabiliser, il fallait jouer court et passer sur les côtés. C’est pour cette raison que j’avais placé deux joueurs athlétiques sur les côtés (G. N’Goumé et F. Coquio). Malheureusement, le terrain difficile ne nous a pas aidés dans notre tâche. De plus, nos deux arrières latéraux (J. Lequang et T. Emmanuel) n’ont pas trop participé à l’animation offensive. On a aussi manqué cruellement de réussite en 1ère période avec les grosses occasions de S. Ouahbi, G. N’Goumé, F. Coquio et T. Emmanuel. Si on avait réussi à ouvrir le score, on aurait assisté à un tout autre match. Grande-Synthe se serait découvert pour égaliser et nous aurait laissé beaucoup plus d’espace. En arrivant à 0-0 à la pause, cela les a mis en confiance. Plus le temps passait, plus ils étaient motivés. Ils auraient même pu faire le hold-up avec leurs contres en fin de match. »
Malgré la déception du résultat, je tiens tout de même à féliciter le groupe pour tous les efforts fournis durant ce match. A aucun moment, je n’ai vu un joueur baisser les bras.

Une défense remaniée… mais qui reste imprenable. Vous avez trouvé la recette miracle ?
« Il n’y a pas de recette miracle ! Notre force, c’est le groupe. Je possède un groupe homogène de 22 joueurs. Quand un joueur remplace un autre, il apporte toujours satisfaction. Tout le monde commence à atteindre son meilleur niveau. L’état d’esprit joue aussi un rôle très important dans notre solidité défensive. »

Ce nul est tout de même une bonne opération non ? Avec 2 places de gagnées et à 6 pts de Dunkerque, tout reste jouable.
« En effet, c’est une belle opération. On reste toujours invaincu et on revient à la 3ème place. Ce match nul n’est pas un mauvais résultat. On avait un adversaire de qualité en face. Le championnat est très ouvert et tout reste jouable. Beaucoup de matchs sont encore à venir avec des confrontations directes qui seront décisives.
Forcément que la montée est dans un coin de la tête des joueurs. L’important est de garder notre destin entre nos mains. Il va falloir prendre les rencontres les unes après les autres. C’est à nous d’être intelligent et d’engranger le maximum de points. Il ne faut pas se mettre une pression inutile. On ne s’en sortira qu’à travers le jeu. »

Propos recueillis par Romain
Photo © J.Lanier