« Oissel à Gravelines pour prendre des points » – www.paris-normandie.fr

CFA2. Toujours en course pour l’accession en CFA, Oissel est obligé de s’imposer sur le terrain de Gravelines.

A neuf journées de la fin du championnat, et en dépit d’un retard de six longueurs sur le leader dunkerque, et cinq sur l’Amiens AC, le deuxième, le CMS Oissel conserve encore toutes ses chances d’accession. A condition de ne pas laisser des points en route. Leur entraîneur Abdel Zamrat veut y croire. Ce samedi, Georges Ngoumé et ses coéquipiers ont pris le chemin du Nord, celui qui mène à Gravelines, chez un mal classé. Connaissant la situation de Gravelines, il faut s’attendre à un match compliqué » avance l’un des tacticiens du CMSO, « d’autant que nous avons eu des retours sur leur dernier match contre Dunkerque. Gravelines perd le match à cause d’un but marqué par un défenseur contre sa propre équipe. Nous irons à Gravelines pour récupérer les points perdus samedi dernier à domicile contre Grande-Synthe.»

CE SAMEDI SOIR A 18 H

Absence : Depri (choix de l’entraîneur) à Oissel.
Entrée : Delesques (suspension purgée) à Oissel

OISSEL : Lacaille – Lequang, Delesques, Perrigault, Dikanda – Ngoumé, Devassy, Lebourg, Mainemare – Ouahbi, Coquio.
Remplaçants : Tchiamas (g), Lederne, Mauger, Emmanuel, Laup

C.S.

« Contre Oissel, Gravelines doit forcer le verrou » – www.lavoixdunord.fr

Après sept rencontres sans victoire, il est temps pour les Gravelinois de regoûter au succès. Car même si l’USG reste sur une embellie à Dunkerque, le score ne suit pas et la victoire de Beauvais en match en retard mercredi (3-0 contre Marck) n’arrange en rien les affaires de Giuseppe Bianco.

« Un peu inquiet »

Gravelines est désormais 14e. Contre Oissel, seule la victoire serait belle. Oui, mais voilà, le troisième du championnat, accessoirement la meilleure défense (avec Dunkerque, 13 buts concédés en 21 matchs), reste sur une toute autre série, celle de six rencontres sans défaite. La moins bonne attaque (l’USG, 17 unités) peut-elle surprendre ce samedi ?

Pour corser le défi, l’USG doit une nouvelle fois faire face à un grand nombre d’absents (cinq !), ce qui complique forcément la tâche de l’entraîneur gravelinois. « D’après les échos que j’ai eus, c’est la meilleure équipe du championnat. Je suis un peu inquiet. Ce n’est pas forcément le bon moment pour les jouer. Malgré tout, il faut prendre des risques pour l’emporter. Le mot d’ordre, c’est peut-être de faire un moins bon match, mais d’être plus réaliste. Ca fait partie des exploits qu’on va devoir réaliser pour se maintenir. L’avenir du club est en jeu. » Un avenir qui pourrait s’assombrir encore un peu en cas de revers gravelinois. C’est le moment de créer une surprise.

M. C.

GRAVELINES (14e, 44 pts) – OISSEL (3e, 54 pts), aujourd’hui, 18 h, stade des Huttes.

– Absents : Decae (cuisse), Hollebeke (déchirure ischio), Demeester (reprise), Hauchart, Blanckaert (suspendus).
– Incertain : Dhondt (mollet).

– USG Corbeau, Sénicourt Izem, Dhondt (?), Czerniak, Rovillain, Denecker, Foucke, Millien, Lambert, Mandiouba, Dupont, Mohamed-Seydi, Merry, Muzerwa, Duhamel.