« Oissel veut confirmer » – www.paris-normandie.fr

Une semaine après avoir écarté le FC Dieppe (2-1) dans la course à… la suprématie régionale, le CMS Oissel se déplace ce samedi à Saint-Omer pour défendre une troisième place également convoitée par les Audomarois. Lors de la première manche (le 27 novembre dernier), les Nordistes, alors en tête de la poule, se présentaient avec un bilan flatteur (NDLR : 6 v, 1 n, 1 d) au stade Marcel-Billard. De quoi donner des sueurs froides aux hommes de Zamrat, englués à cette époque à la 12e place (18 points, 2 v, 4 n, 2 d). « C’est vrai que nous n’étions pas au mieux à cette période », confirme Raynald Bertin. Et pourtant, grâce à un but d’Ange Depri marqué en seconde période (55e), les Normands infligeaient aux Nordistes leur deuxième défaite (1-0). Cinq mois plus tard, la situation a beaucoup évolué pour les deux clubs. Aujourd’hui, Georges Ngoumé et ses coéquipiers devancent leurs adversaires du jour au classement. Et ils entendent bien rester dans cette position à en croire la volonté de Bertin. « Ce samedi a lieu la confrontation entre Amiens AC, le leader actuel et Dunkerque son dauphin. Or le week-end prochain nous recevrons Amiens. Ce qui veut dire en clair que si les Amiénois sont battus à deux reprises, nous reviendrions sur leurs talons à deux longueurs et à cinq journées de la fin. » Les banlieusards rouennais ne sont pas encore éliminés mathématiquement d’une éventuelle accession via une place dans les meilleurs deuxièmes parmi les 8 groupes qui composent le CFA 2. Cette éventualité passe obligatoirement par un succès sur les bords de l’Aa.
C. S.
CE SOIR A 18 H

Absences : Lacaille (adducteurs), Devassy (suspendu), Mauger (choix de l’entraîneur), Depri (convalescent) à Oissel.

Entrée : Tchiamas (choix de l’entraîneur) à Oissel
OISSEL : Tchiamas – Lequang ou Emmanuel, Delesques, Perrigault, Dikanda – Tiluta, Lebourg, Lederne, Mainemare – Ngoumé, Coquio.
Remplaçants : Emmanuel ou Lequang, Laup, Langlois, Corréa ou Ouahbi.
Entraîneur : Abdel Zamrat.

« Si on bat Oissel, on sera sur le podium » – www.lavoixdessports.com

L’USSO (4e) reçoit ce soir Oissel (3e). Un match à enjeu. « Si on bat Oissel, on sera sur le podium », évoque Nicolas Guilbert, l’entraîneur de l’équipe fanion audomaroise. Ça lui tient à coeur. Autant pour le podium – « l’enjeu vaut le coup », assure-t-il -, que « pour prouver, nous prouver, à nous, aux dirigeants, qu’on est capable de battre une équipe du top 6 ». À sept journées de la fin du championnat, le constat est amer pour les Audomarois. « Face aux équipes du haut de tableau, on n’affiche aucun succès », regrette Nicolas Guilbert.

« Collectivement, on peut faire la différence »

Le match à Dunkerque perdu 3 à 1 la semaine dernière illustre cet état de fait. Et les absences de Leuliet pour « souci musculaire qu’on n’arrive pas à résoudre » et Vanrooy, après sa blessure face à Beauvais, n’excusent pas tout. Le premier compte dans la colonne vertébrale de l’équipe, le second est « métronome ». « Mais il faut apprendre à jouer sans eux, trouver en nous les ressources pour pallier ces absences. Individuellement, on n’a pas les qualités mais collectivement, on peut faire la différence, assure Nicolas Guilbert.

Et tant mieux, le football, c’est un jeu collectif. » Il faudra alors compter sur le collectif, ce soir, car aux absences de Vanrooy et Leuliet, il faudra ajouter celle du capitaine Xavier Vandenryse, suspendu.

Face à une équipe « plus expérimentée, plus solide, plus mature », analyse l’entraîneur, elle risque de désavantager les Audomarois. « On joue à domicile, contrebalance Nicolas Guilbert. Et ce match, il faut l’aborder l’esprit libéré. À cette étape du championnat, on peut parfois être stressé parce qu’on n’a pas les points pour assurer le maintien. Nous, notre objectif n’a jamais été la montée, on a la chance de pouvoir accrocher un podium, il faut la jouer. Prouver qu’on est capable de battre une équipe qui est à la lutte avec nous. » Sans Vanrooy, Leuliet et Vandenryse, il faudra compenser. • J.-L. D.

USSO – OISSEL, ce soir à 18 h au stade Gaston-Bonnet.

5USSO : Vandionant, Bodelle, Dufay, Schrive, Pruvost, Magry, Anzallo, Vanham, Fériau, Laviéville, Mantel, Perrault, Chrétien, Baudelle, Fournet, Bétourné, Denoyelle, Ruckebusch.