Interview de l’entraîneur

Abdel Zamrat – Entraîneur du CMS Oissel Football

Peux-tu nous livrer tes impressions sur ce match riche en occasions ?
« Au bout de 5 minutes de match, une mésentente entre Thierry (Emmanuel) et Alex (Dikanda) a bien failli nous coûter cher. Heureusement que Gys (Tchiamas) remporte son un contre un face à l’attaquant Marckois. Cette erreur nous a mis une claque. A partir de là, on a commencé à jouer. Notre jeu fait de mouvements et de dédoublements nous a permis de se créer beaucoup d’opportunités. Je pense notamment aux actions de Florain (Coquio), Georges (N’Goumé), Yohann (Mauger) et Alexis (Mainemare). Il nous a manqué un peu de réussite et en face il y avait un grand gardien. Marck jouait de façon plus direct pour gagner les deuxièmes ballons à l’image de leur action en 1ère mi-temps qui s’est conclue sur la barre.
A la pause, Raynald (Bertin) et moi avons tenu un discours positif. On a dit aux joueurs de continuer. On leur était supérieur dans la plupart des domaines, techniquement, tactiquement, physiquement…
Au retour des vestiaires, Yohann et Youcef (Tilouta) ne gagnent pas leur duel face au portier Marckois. On réussit à concrétiser notre domination par l’intermédiaire d’Alexis qui reprend victorieusement un beau centre de Florian. En fin de partie, Marck est passé à 4 attaquants. Ils ont eu 2 occasions chaudes, mais à part ça, ils ne nous ont pas inquiété. On était vraiment supérieur dans le jeu. »

Pas trop difficile de regarder le match depuis les tribunes ?
« Non, ça m’a permis d’avoir une vision générale de la partie. J’ai pu mieux repérer les points forts et les points faibles de nos adversaires. S’il y avait des choses à modifier en cours de match, je pouvais le faire avec Raynald par téléphone. Ça m’a permis aussi de prendre un peu de recul avec l’équipe. »

Avec cette victoire, la 3ème place semble presque acquise, non ?
« Il nous faut encore un nul. Mais moi je suis un compétiteur. Mathématiquement, on peut toujours revenir sur le 2ème Dunkerque. Leur calendrier n’est pas simple. Ils reçoivent Pacy qui joue sa survie et se déplacent lors de la dernière journée à Evreux. Le message que j’ai laissé aux joueurs est de terminer ce championnat sans le moindre regret. Il est vrai que c’est beau de terminer 3ème, mais c’est encore mieux de finir 2ème… »

Propos recueillis par Romain
Photo © J.Lanier